Category Archives: Évenements

  • 0

Le texte boussole de notre collectif pour les municipales et son “Plan Climat”

Élections municipales  :

dernier mandat pour le climat !

Leur écologie… et la nôtre 

Toutes et tous écolos, nos responsables politiques? Les discours verdissent sans actes à la hauteur et des déclarations d’urgence climatiques sont signées mais restent lettre morte ; “Il y a pire que ne rien faire, il y a prétendre avoir conscience d’un problème et faire semblant d’agir.” L’exemple le plus éhonté vient de notre « champion de la terre », champion des doubles discours, mesurettes et promesses lointaines. Le réchauffement climatique, établi scientifiquement, sa gravité et la part de l’activité humaine dans ce phénomène ne sont plus guère contestés. Leur solution, pour conserver leurs privilèges, leurs positions de pouvoir, leur mode de vie? Un capitalisme repeint en vert, reposant sur un peu de sobriété énergétique et nombre de technologies soi-disant vertes.

Alternatiba/ANV-COP21 propose un chemin qui ne prolonge pas notre modèle actuel. Ni balisé ni tracé d’avance, plus escarpé, plein de méandres. Il est, emprunté collectivement, riche de liens, d’apprentissages et d’autonomie. Notre collectif permet, depuis 5 ans, d’expérimenter des alternatives concrètes, de se rencontrer, de débattre lors d’événements d’ampleur (un village en 2015 et une caravane des alternatives en 2016, la fête des possibles en 2017 et l’accueil du tour cycliste Alternatiba en 2018) et par des réunions plénières (chaque 3ème mercredi du mois).

La généralisation de ces alternatives, qui peuvent et doivent devenir la norme, se heurte aux projets climaticides. Pour s’y opposer, Alternatiba et Action Non Violente COP21 se sont rejoint, en 2018, pour mener des actions directes non violentes de désobéissance civile avec d’autres collectifs.

Au Mans, nous luttons contre les projets d’ensemble immobilier de luxe à Prémartine et de zone commerciale à Béner, contre l’abattage d’un cèdre centenaire, avenue Bollée. Ils sont favorisés par le P.L.U.C (Plan Local d’Urbanisme Communautaire). Ce plan, misant comme les précédents sur le développement économique plutôt que sur la responsabilité d’imaginer une ville résiliente, laisse artificialiser 34 ha de terres cultivables à Béner et abattre 158 arbres, dont certains pluri-centenaires, au parc Prémartine.

Notre collectif propose donc une alternative pour métamorphoser notre territoire : le Plan Climat Air Énergie Eau Départemental.

Il résulte de notre déception suite à notre participation à la rédaction du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) : Fort de ses cinq années d’expériences misant sur l’intelligence collective, il semblait pertinent et passionnant pour notre collectif de nous engager dans la contribution à ce document. Si nous avons été déçuEs de ne pouvoir partager nos expériences et nos méthodes d’organisation collective, nous avons surtout été atterréEs par le manque de moyens consacrés à ce dossier qui nous paraissait devoir être mis en première ligne et disposer de toutes les attentions, et donc des moyens permettant de mener un réel travail de coopération. L’adoption de la proposition du PCAET n’a pas été formalisée par un vote mais par une vague question à l’assemblée “on est touTEs d’accord?” par l’animateur, Stéphane Galibert, président du Conseil de Développement du Pays du Mans, par ailleurs promoteur immobilier. Le même qui abat des arbres centenaires pour construire un ensemble immobilier de luxe à Prémartine, en assurant que replanter davantage d’arbres constitue un bénéfice pour l’environnement.

Ce PCAET manque cruellement d’ambition, ne prend pas même le soin de fournir les estimations chiffrées en terme de réduction de gaz à effet de serre (GES) de ses fiches actions et fait le choix du développement industriel d’énergies renouvelables plutôt que celui d’une métamorphose de notre territoire.

Notre plan climat alternatif à vocation à constituer une vision puissante et sans retenue de ce que nous pourrions imaginer collectivement mettre en place avec un courage politique fort pour s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5°C. Il est issu du rapport de B&L Evolution, bureau d’étude qui accompagne des collectivités pour rédiger leur PCAET.

En voici 4 idées fortes :

Pensons à l’échelle du département ;

Organisons la coopération, la mutualisation ;

Engageons un processus citoyen décisionnaire des transformations profondes de notre modèle de société ;

Misons sur des expérimentations innovantes pour structurer une nouvelle économie au service du bien commun.

Il s’agit d’un travail ouvert, pouvant encore être amélioré et proposé à l’ensemble des collectivités souhaitant ouvrir leur imaginaire hors des chemins balisés du capitalisme vert. Nous attirons l’attention sur le fait que les mesures ne peuvent être prises isolément, sans cohérence d’ensemble, sinon pour valoriser un projet d’éco-blanchiment.

Notre proposition est accessible à l’adresse alterplanclimat72.org.

Elle s’inscrit dans une vision politique de l’écologie et se distingue de la seule protection de la nature, transformant les structures économiques, juridiques et politiques, et notre rapport quotidien et pratique au monde. Elle englobe la démocratie, les inégalités (sociale, de genre, de génération), les communs, le soin et l’accueil digne des êtres humains. Nous dénonçons avec plus d’insistance encore l’instrumentalisation de l’écologie faite par les partis prônant la xénophobie et la haine des étrangerEs pour inciter au repli et à la haine. Cette métamorphose implique des choix, des conflits et la désignation de responsables. ChacunE doit prendre sa part en n’oubliant pas que les principaux responsables de cette situation d’une gravité extrême sont les banques, les fonds de pensions, les multinationales et les responsables politiques qui les soutiennent, laissent faire, étouffent et répriment la création d’autres mondes, hors du capitalisme, de la domination et de la marchandisation de tout.

A la fuite en avant de la croissance verte, ou au retour à l’autarcie, nous préférons « un détour vers l’humilité d’un monde fini, vers la sobriété, pour inventer un monde désirable pour l’ensemble des habitantEs de la seule planète dont nous disposons


  • 0

Fête de Tavannerie : un jardin partagé!

Tags : 

Pour fêter officiellement l’ouverture du jardin partagé de Tavannerie, nous vous invitons à venir découvrir ce lieu magnifique : MERCREDI 22 MAI à partir de 15H

Au programme :

Visite du jardin… bien-sûr!

Troc de plantes et de graines (amener vos boutures, graines…)

Des contes dans une bulle en terre et en paille

Atelier pour apprendre à entretenir vos outils de jardin, affûtage de faux et de faucilles (amener vos outils!)

A partir de 16H, partage d’un goûter bio et zéro déchet (amenez vos boissons à partager, nous offrons les gâteaux*)

A 17H : moment de musique avec le chœur d’hommes dirigée par Sophie…

*si vous souhaitez participer à l’atelier de confection des gâteaux la veille ou aux derniers préparatifs de la fête, appelez le 02 43 24 70 24

(RDV mardi 21 mai à partir de 16H au centre social S. Veil, )

 

Le Jardin de Tavannerie est né en 2015 sous l’impulsion d’un groupe d’Alternatiba, collectif pour la justice sociale et climatique, rêvant de faire vivre un lieu suivant les principes et l’éthique de la permaculture… 4 ans plus tard, et après la signature d’une convention avec la mairie en mars 2019 : le jardin va pouvoir commencer à s’ouvrir au quartier et retrouver la vie que les voisinEs lui ont connu…


  • 0

Actions Climat des 15 et 16 mars – Grève et Marche du siècle pour le climat

La réponse du gouvernement à l’Affaire du Siècle (https://laffairedusiecle.net/) est malheureusement en parfait accord avec la politique actuelle : l’inaction climatique !!!
Pour montrer que nous, citoyen·nes·s, ne sommes pas d’accord avec cette politique, sortons dans les rues du Mans les 15 et 16 mars !

 

L’évènement du 16 mars sera l’occasion de dénoncer le projet “Bener” (construction d’un centre commercial Leclerc/Ikea) et notamment un risque très probable de pollution de l’eau alimentant tout Le Mans en eau potable !
Le projet “Bener” en détail ici : https://www.facebook.com/BENER-Un-autre-avenir-Officiel-1655501851351173/

Lien vers l’évènement Facebook du 16/03 : https://www.facebook.com/events/427118837829332/

Voici le parcours du 16/03 : https://framacarte.org/fr/map/itineraire-marche-du-16-mars_43556#14/48.0003/0.2155
Il sera ponctué d’animations et d’actions non violentes, accessibles à tou.te.s, dont un die-in et un ramarchage (venez avec sacs et gants) !
RDV à 12h sur l’espace vert derrière la Maison de l’Eau (51 rue de l’Esterel) pour un pique-nique géant zéro déchet.
13h30 : photo de groupe – Venez avec des sacs Leclerc et Ikea (fabrications artisanales bienvenues ;-)), caddies barrées dessinées sur des pancartes, banderoles sur le thème « Bener »,…
14h : départ de la marche
16h30 : arrivée place des Jacobins pour une convergence avec les Gilets Jaunes (fin du mois et fin du monde, même combat !) et un moment festif, joyeux et musical ouvert à tou.te.s (venez avec votre créativité et vos talents …) !

 

Le 15 mars aura lieu la grève pour le climat lancée par la jeune suédoise Greta Thunberg ! Celle-ci a décidé de faire une grève scolaire pour le climat tous les vendredi devant le Parlement suédois pour demander aux élus d’agir contre le dérèglement climatique.
#Fridaysforfuture
Sa question est la suivante : “Pourquoi devrions-nous étudier pour un futur qui n’existera bientôt plus, alors que personne ne fait rien pour le sauver ?”.
Alors, face à l’inaction climatique du gouvernement (encore une fois montrée par sa réponse à l’Affaire du Siècle), un appel a été lancé par la jeunesse : Faisons une grève internationale pour le climat le 15 mars ! Ne laissons pas les politiques décider de notre avenir à notre place !
Lien vers l’évènement Facebook du 15/03 : https://www.facebook.com/events/406124146811038/

 


  • 0

Plénière Alternatiba de février

20 Février à 18h30
Maison du Citoyen
(Place des Comtes du Maine, descendre l’escalier en face de l’arrêt de tram)

18h30-20h30 : Au programme de la Plénière

Accueil des nouveLLEaux

Actualité et Partages des groupes, des actions en cours, des chantiers en cours ou à venir
• Quelle radicalité à Alternatiba ? Réflexion, écriture d’un texte à soumettre à la coordo nationale
• De nouveaux porteurs de projets se présentent !
• « Le Plastique, c’est Pas Fantastique » : Démarche du groupe Terre à table avec le plastique à l’hôpital
• Abattage d’arbres au Mans !
• Retours sur le Village des Alternatives à l’Université
• Grève Mondiale pour le Futur et le Climat les 15 et 16 mars
• Camp climat, pour vivre et apprendre sur la transition !
• ANV-COP21 : dossier Amazon + Formation à la désobéissance civile
• Comment Alternatiba peut répondre aux sollicitations, intervenir lors d’une animation ?
• Des groupes se créent pour des territoires en transition (faire appel au Co-mains comme support ?)
• Développement d’un outil informatique participatif pour les collectifs (notamment les jardins partagés)

Discussion en petits groupes
A partir des présentations et des discussions dans un format court, lors la première partie, nous choisissons quelques sujets à aborder plus en détails en petits groupes
Retour en grand groupe

Petites annonces Flash Info Lutte

20h30 : Repas partagé !
Apporte un petit quelque chose !

Pour covoiturer et partager l’info largement, direction sarthe.demosphere : https://sarthe.demosphere.net/rv/2459

 


  • 0

Pouvoir d’acheter = pouvoir de vivre?

Tags : 

Pour cette deuxième assemblée citoyenne consacrée à la justice sociale et climatique, nous sommes partiEs d’un extrait du document que BL-évolution a publié …

En voici un compte-rendu :

Assemblée citoyenne pour une justice climatique et sociale

Présentation :

Pouvoir d’acheter = pouvoir de vivre ?

Suite au rapport du GIEC (Analyse par le Réseau Action Climat), un Bureau d’étude a publié un guide avec des mesures à mettre en place afin de limiter réellement l’augmentation de la température et ne pas dépasser les 1,5°.

Document de référence : par le Bureau d’étude B&L évolution

« Comment s’aligner sur une trajectoire compatible avec les 1,5° »

Débat de position :

Après une lecture individuelle et silencieuse des pages 26 à 29 concernant les Services et bien de consommation ainsi que l’industrie textile, chaque personne est invitée à se positionnée dans la salle selon deux positions. Chacun peut exposer les raisons de son choix ou se déplacer selon les arguments évoqués.

C’est possible pour moi / C’est impossible pour moi

Limitation à 1kg d’achat de vêtement par personne :

  • Précision sur le textile environ 40 pièces représentent 10 kilos

C’est impossible pour moi : (2/3 personnes)

  • Cycliste donc plus d’usure pour les pantalons et besoin d’en racheter
  • Niveau professionnel beaucoup d’utilisation de vêtement et d’autant plus difficile de trouver des des tailles non standard
  • Usage immodéré de la machine à laver, ne pas trop laver son linge, pas trop souvent, pour ne pas l’abîmé et qu’il dure plus longtemps

C’est possible pour moi :

  • Apprendre à coudre,
  • Achat seconde main (se rendre chez Emmaüs par exemple)
  • Echange de vêtement en famille, entre amis
  • Plusieurs propriétaires pour le même vêtement (une belle robe..),
  • Faire du tri
  • Organiser du troc
  • Trouver des vêtements de meilleure qualité afin d’en acheter moins et les conserver plus longtemps (constat de baisse de qualité des vêtements, possibilité d’acheter des matières plus résistantes et de le retoucher)

Ensemble des mesures pour le numérique :

C’est impossible pour moi :

  • Difficile de ne plus faire de démarches en ligne car tout passe aujourd’hui par ça
  • Ne se voit pas passer par de la location de matériel car à sa responsabilité sur les objets qu’elle possède
  • Témoignage sur le partage des vidéos via réseaux sociaux car impact direct pour toucher les gens, lui semble difficile de diminuer le flux vidéo par 3
  • Difficulté de se passer des vidéos sur internet
  • La conservation de doc numérique pèse sur les serveurs, certainement plus que de produire et conserver des documents papier

C’est possible pour moi :

  • Possibilité d’utiliser Adblock afin de bloquer les publicités en ligne.
  • Attention, permet certains financement et emplois
  • Depuis naissance de son enfant, plus aucun écran chez eux, rappel de la dangerosité des écrans pour les enfants de moins de 3 ans, à ne pas négliger.
  • Mais possibilité de se faire des soirées entre amis pour films et documentaires afin de maximiser la diffusion et partager ce moment
  • Quel est le plus rentable ? Garder le papier ou passe ou être sur le numérique : visiblement forêt éco géré aujourd’hui et donc moins de consommation d’énergie que les serveurs et échangent d’informations numérique
  • Idée d’un site privé ou l’on regrouperait les publicités
  • Sur le site de l’Ademe possibilité de trouver des données par rapport au numérique
  • Si on va vers la décroissance il faut se désintoxiquer petit à petit et diminuer ensemble
  • Réduction de l’utilisation de plateforme type Netflix, si on commence à ne plus s’en servir, on s’y habitue très bien
  • Témoignage d’une personne qui ne détient pas de portable, n’envoie pas de mail et continue à correspondre par courrier

Quelles démarches pour arriver à ce que les mesures soient appliquées :

Répartition en trois groupes avec une thématique précise

Alternatives aux médias et contenus sur les réseaux sociaux

  • Framasoft, Inooo, Mastodon
  • Difficulté à se faire à un nouvel usage
  • Si FB tombe en panne : nouveaux réseaux = se voir en vrai
  • A quel besoin répond le réseau social ? Reconnaissance sociale
  • Algorythmes
  • Nouveau réseau simple et qui doit prendre en compte les communs
  • Les finalités de FB sont contraires aux droits communs
  • La loi peut-elle nous aider ?
  • L’éducation
  • Demosphere
  • Imago TV

Question sur les vidéos, le streaming

  • Boîte à musiques, vidéos,… partout
  • Sensibiliser aux data center (faire un éco label)
  • Valoriser la lecture
  • Projections collectives
  • Service public de la lecture

Comment trouver des solutions et comment on incite aux alternatives pour la consommation de vêtements

  • Récupération de vêtements : dons, échanges,…
  • Changer l’état d’esprit = nécessité de l’objectif
  • Couture
  • Dégradation de la qualité du tissu (les anciens tissus de meilleure qualité)
  • Problèmes spécifiques de certains (chaussures,…)
  • Transformation de vêtements + ateliers
  • Nécessité que tout le système change
  • Créativité
  • Jugement des autres voire harcèlement – Passe par l’éducation
  • Fab Lab
  • Ressourceries
  • Livret pour recenser les infos – voir service civique
  • Echange de compétences
  • Répertorier les lieux où on peut échanger les vêtements

Conclusion

Lieux pour s’organiser ? Manque !

Plan climat – PCAET

Date de la prochaine marche + Assemblée Citoyenne : 15 et 16 mars

 


  • 0

Les 15 et 16 mars, actions pour le climat!

Le mouvement pour le climat s’amplifie, il se renforce et s’enrichit aujourd’hui des liens que nous souhaitons faire entre justice sociale et justice environnementale!

Parce qu’il n’y a pas de planète B, parce que nous n’en pouvons plus du manque de courage de celleux qui prétendent être des décideurEs quand illes ne sont que des suiveurs et des suiveuses d’un système que ne profitent qu’à une poignée d’humains, nous nous organisons!

RDV pour la prochaine réunion de préparation des actions de mars :

jeudi 21 février 2019 à 18h30, maison des citoyenNEs (le RDV sur démosphère)

Place des Comtes du Maine, accès en face de l’arrèt de tram : descencdre les escaliers, première porte à droite après les portes automatiques.

 

 

 


  • 0

Retour sur le week end Action Climat des 26 et 27 janvier

 

 

  • 26 janvier à 20h30 : Projection du film-documentaire « On a 20 ans pour changer le monde » au Colisée, suivie d’un ciné-échange animé par Alternatiba.

Une cinquantaine de personnes étaient présentes.

 

  • 27 janvier à 15h : Marche pour la justice sociale et climatique.

Nous étions environ 350 : familles, militant.e.s, mouvements climat et social, associations environnementales, « gilets jaunes »,…

Photos : https://framadrop.org/r/yJ2ZKs2GxJ#VwYg51kLOMc02OHu38zMdkDawkjx7W2JFxAo/d/elJQ

Vidéo : https://framadrop.org/r/3o1RFVxeXe#EjdH5dgz5R2t6PlQjqZIlicdo3YihM/uoW8NgUn2pnE

 

  • 27 janvier à 17h : Assemblée Citoyenne pour la justice sociale et climatique.

Nous avons échangé sur la Consommation en s’appuyant sur ce rapport : http://www.bl-evolution.com/Docs/181208_BLevolution_Etude-Trajectoire-rapport-special-GIEC-V1.pdf

Voici le Compte Rendu : https://alternatiba.eu/lemans/wp-content/uploads/sites/50/2019/02/Assemblée-citoyenne-pour-une-justice-climatique-et-sociale-27-janvier-2019.pdf

Photos : https://framadrop.org/r/n_ULLzYecS#Mj+rtoJ7yxhEIlUCU3EzFPBxdBwbV9W/8nzg6xk80vw=

 

Liens vers les réseaux sociaux :

 

Voici les articles presse/média :

 

Retour évènements nationaux :

 


  • 0

Marche pour la justice sociale et climatique et Assemblée Citoyenne – Dimanche 27 janvier

Ce dimanche 27 janvier nous marcherons pour la 4ème fois au Mans comme dans beaucoup d’autres villes de France, d’Europe et du Monde. Nous montrerons que nous n’acceptons plus l’inaction de nos gouvernements nationaux, élus locaux ou entreprises face au dérèglement climatique et à l’injustice sociale alors que nous proposons des solutions depuis des années.

Nous prendrons la rue pour chanter, danser, crier et manifester notre besoin immédiat et impératif de changement du système.

Nous assisterons au procès de l’Affaire du siècle devant le tribunal du Mans ! (https://laffairedusiecle.net/ )
Plus de 2 000 000 de personnes ont signé l’appel à soutien de 4 ONG qui poursuivent l’Etat français en justice pour inaction face au dérèglement climatique. Cette pétition a battu tous les records … Nous démarrerons donc ce procès sur notre territoire !!!

RDV Gare Nord à 15h, parcours animé jusqu’à la Place du Jet d’eau pour le Procès!
Poursuite jusqu’à la Maison du Citoyen (Place des Comtes du Maine) où se déroulera à 17h l’Assemblée Citoyenne pour une justice sociale et climatique.

Cette Marche sera musicale, festive, joyeuse, pacifique et familiale.
Retrouvez slogans, FlashMob et chansons dans l’événement Facebook :  https://www.facebook.com/events/414115942658715/

Venez nombreux.ses et en famille protéger votre avenir et celui de vos enfants !

 

Pour en savoir plus sur l’urgence climatique, RDV samedi 26 janvier à 20h30 au Colisée pour un ciné-débat animé par Alternatiba après la projection du film-documentaire “On a 20 ans pour changer le monde”

 


  • 0

On attaque l’état français en justice ?

 

 

L’AFFAIRE DU SIECLE !

4 associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits.

Les changements climatiques sont là : ils affectent déjà nos vies et n’épargnent personne. Nous assistons à la montée des eaux, à la fonte des glaces, à la multiplication des évènements météorologiques extrêmes, tandis que les espèces animales et végétales disparaissent inexorablement. Les sécheresses et inondations sont de plus en plus dévastatrices. Nos exploitations agricoles sont en danger. L’air que nous respirons est pollué. Le prix de nos factures énergétiques explose. Partout, dans les pays du Sud comme dans les pays du Nord, les populations vulnérables sont les plus exposées.

Obnubilés par les enjeux du court terme, les Etats et les acteurs économiques restent sourds aux innombrables cris d’alarme des plus fragiles, des scientifiques, des associations. Alors que les investissements nécessaires pour remédier à la catastrophe devraient être financés majoritairement par les plus aisés, les classes moyennes et les plus démunis y contribuent aujourd’hui de manière indifférenciée. La lutte contre les changements climatiques ne doit pas se faire au détriment des plus fragiles.

La France a pris un retard conséquent. D’aveu public, elle n’atteint pas ses objectifs sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les inégalités face au changement climatique s’aggravent.

L’État a l’obligation d’agir.

Il doit prendre les mesures politiques qui s’imposent, tout en garantissant la justice sociale. Il doit réduire notre dépendance au pétrole et nous fournir des alternatives en matière de transport. Il doit, investir dans la rénovation des logements et promouvoir l’usage des énergies renouvelables, en abandonnant le recours aux énergies fossiles et nucléaire. Il doit instaurer l’accès de tous à une alimentation suffisante et de qualité, garantir un revenu décent pour les agriculteurs et lutter contre la déforestation. Il doit aussi mettre en place les dispositifs indispensables à l’adaptation de nos territoires et à la protection de nos côtes. Toutes ces mesures auront un impact positif sur nos vies. Pourtant, ce qui est sur la table aujourd’hui est largement insuffisant.

La justice est un véritable levier. Elle peut enfin contraindre à l’action.

Partout dans le monde, des citoyennes et citoyens saisissent la justice pour que leurs droits fondamentaux soient garantis face aux changements climatiques. Et ça marche ! Aux Pays-Bas, la justice a ordonné au gouvernement néerlandais de revoir à la hausse ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre. En Colombie, 25 jeunes ont fait reconnaître par la Cour suprême la nécessité d’agir contre la déforestation et pour la protection du climat. Au Pakistan, un fils d’agriculteurs a demandé aux juges de contraindre son État à adopter une législation climatique capable de protéger l’exploitation de ses parents, et leur droit à l’alimentation.

Nous aussi, nous pouvons gagner. Nous pouvons changer les choses, si nous sommes ensemble ! Alors agissons pour la justice sociale et climatique, saisissons la justice pour que la France respecte enfin ses engagements sur le climat.

Ensemble, portons et remportons ce qui est déjà, partout dans le monde, et aujourd’hui en France, l’Affaire du Siècle.

 

 

Alternatiba Le Mans a signé ce soutien !

En moins de 24h, plus de 600 000 signatures !!!

Pour signer toi aussi c’est ici : https://laffairedusiecle.net/


  • 0

Plénière mensuelle Alternatiba – 19/12/2018

 

 

Au menu du 19/12 : perspectives, Marche pour le climat, Actions Non-Violentes, Etats Généraux des Migrations,…

 

RDV démosphère : https://sarthe.demosphere.net/rv/2457