Revue de presse climat & Cop 21 du 11 juin 2015

Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine, dans la revue de presse climat & Cop 21, calme plat mais précipitations en vue sur les intersessions de négociations comme sur l’issue du G7, avec notamment :

Les conclusions des intersessions de négociations qui ne s’avèrent pas très Bonn…

Climat : après un sur-place à Bonn, rendez-vous crucial fin octobre pour l’accord de Paris – Les Echos – 11 juin ; où le statut quo demeure après Bonn, où l’on regrette de n’avoir pu qu’à peine alléger le texte de base des négociations… tout en promettant de rendre un avant projet fin octobre.
Climat : à Bonn, «wording» et «speed-dating» – Libération – 10 juin ; où l’on raconte et détaille le déroulement des intersessions comme si l’on y était, entre bruits de couloir, sessions plénières, coalitions, sens et interprétations de mots et de ponctuation, et vocabulaire technique.
A Bonn, les négociations climatiques s’engluent – Le Monde – 10 juin ;  où à quelques jours de la fin des intersessions on s’intéresse au processus de Bonn, aux coprésidents des débats, aux négociations de virgule, et aux batailles sémantiques qui n’ont encore pas réglé les grandes questions de fond.

Mais au fait, un accord réussi, c’est à quelles conditions ?
Laurent Fabius : « Le financement est un point clé pour un accord sur le climat » – Le Monde – 6 juin ; où le ministre donne un entretien à 7 grands quotidiens représentants des pays du G7, fait un état des lieux des négociations, espère que le G7 s’engage à trouver des financements, et souhaite qu’il s’engage à “une réduction de 40 à 70 % des émissions de gaz à effet de serre entre 2010 et 2050”.
Réchauffement : le seuil limite des 2 °C est trop élevé – Le Monde – 5 juin ; où un nouveau rapport technique de la CCNUCC réalisé en lien avec les experts du Giec remet en cause la pertinence de l’objectif de +2°C et précise que les Etats « auraient intérêt à redéfinir l’objectif à long terme [des 2 °C] comme une “ligne de défense” ou une “zone-tampon”, plutôt que comme une “garantie de sécurité” jusqu’à laquelle tout serait sûr ».
Une humanité qui avance à Paris vers une nouvelle voie de développement Le Monde – 3 juin ; où Pierre Radanne discerne 4 grands critères de réussite de la Cop : rester sous le seuil de +2°C ; faire se mettre en marche tous les secteurs de la société ; reprendre “les avancées du Protocole de Kyoto et en renforcer les capacités d’action” ; et le passage effectif à l’action (dont les financements).

Les résultats du G7, plus déclaratoires qu’autre chose
L’inertie du G7 prépare de nouveaux crimes climatiques ! Décryptage – Blogs Médiapart – 9 juin ; où Maxime Combes tire à boulets rouge sur la déclaration de cloture du G7 sur le climat, qui si elle parle de décarbonation de l’économie et de “nécessité de réduire les émissions globales de 40 à 70 % d’ici à 2050”, reste justement dans le déclaratoire sans mesures précises ni engagement ou échéancier prévus… comme à d’autres G7 ou 8.
Climat : le G7 se prononce pour une “décarbonisation” de l’économie – Le Point – 8 juin ; où l’on revient sur la déclaration du G7, ses engagements, et les réactions mitigées qu’elle a provoquées entre satisfaction de François Hollande et scepticisme de plusieurs ONG.

Des contributions d’États qui continuent d’arriver au compte-goutte…
Climat : l’Ethiopie prête à stabiliser ses émissions entre 2010 et 2030 – Actu-Environnement – 11 juin ; où l’on découvre la 39e contribution, ambitieuse, qui vient de l’Ethiopie et veut “réduire de 64% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030” et vise une économie zéro carbone.
COP 21 : les engagements du Japon ne sont pas à la hauteur de l’urgence climatiqueNovethic – 7 juin ; où le Japon, cinquième pays emetteur au monde, rend une contribution décevante à l’occasion du G7… qui s’engage à “diminuer de 26 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030”, et qui n’entend par ailleurs pas sortir du charbon pour son mix energétique.

Après la journée mondiale des océans, retour sur leur rôle pour le climat
La COP 21 appelée à se pencher sur la protection des océans – Euractiv – 9 juin ; où l’on revient sur la journée mondiale des océans de la semaine dernière, qui a poussé à l’écriture d’une déclaration commune “qui regroupe 18 propositions visant à remettre l’océan au cœur des négociations de la Cop 21”.
« L’océan absorbe 30 % des émissions de CO2 dues aux activités humaines » – le Monde – 8 juin ; où dans une longue interview la coordinatrice du comité scientifique de la Plateforme océan et climatrappelle le rôle majeur des océans comme puits de carbone, qu’il faut préserver, et sur les quelques avancées récentes à l’ONu en la matière.

Le désinvestissement des énergies fossiles, et les moyens d’y parvenir
Anticiper le risque climatique, un pari gagnant pour les investisseurs – Novethic – 8 juin ; où le cabinet de conseil financier Mercer publie un rapport intitulé “Investir par les temps qui changent” qui estime que les investisseurs risquent très gros à ne pas prendre en compte le climat et doivent le faire s’ils veulent conserver le même niveau de rendement en 2050….
Les investisseurs européens abandonnent pas à pas le charbon – Euractiv – 5 juin ; où l’on fait le point sur la tendance au désinvestissement des énergies fossiles en Europe, après les avancées des derniers mois et suite au tout dernier retrait d’Engie (ex-GDF) d’un projet de centrale à charbon en Afrique du sud… en rappelant que c’est en laissant une bonne partie des énergies fossiles enfouies que l’on peut limiter la hausse de la température à +2°C.
Climat : l’OCDE plaide pour plus de cohérence dans les politiques publiques – Novethic – 4 juin ; où l’OCDE avec l’Agence internationale de l’énergie, l’Agence de l’énergie nucléaire et le Forum international des transports publient les premières conclusions de leur futur rapport, qui estiment que les États doivent certes donner un prix au carbone, mais aussi arrêter tout dispositif de soutien en parallèle aux énergies fossiles.
D’anciennes mines de charbon deviennent des sources d’énergie renouvelable Reporterre – 11 juin; où l’on s’attarde sur l’exemple de l’ancienne ville minière d’Heerlen, aux Pays Bas, qui se sert de la chaleur des anciennes galeries et du sous sol pour puiser de la chaleur et de l’énergie via une centrale géothermique…

Et des initiatives citoyennes qui prennent toujours plus d’ampleur !
Débat citoyen planétaire : près de 80% des participants “très concernés” par le changement climatique – Localtis – 9 juin ; où l’on revient sur le débat planétaire sur le climat du 6 juin qui a rassemblé “quelque 10.000 personnes de 75 pays”, avec une trentaine de questions aux résultats mitigés et mis en carte du monde.
COP21 : les enfants aussi prennent la parole pour la Conférence sur le climat – France-info – 10 juin; où la chaine de radio lance une grande opération visant, à partir de septembre, à faire travailler plus de 1000 collégiens dans leurs classes sur le climat, à leur donner la parole et à élaborer un “livre blanc de la jeunesse” sur le climat.
Tour Alternatiba : le redémarrage d’une mobilisation climatique – Les Inrocks – 6 juin ; où l’on s’intéresse au départ du tour alternatiba du 5 juin, pour plus de 5000 km et qui arrivera le 26 septembre à Paris, et à la dynamique Alternatiba de façon générale.
Conférence climat : les initiatives se multiplient pour mobiliser les citoyens Novethic – 5 juin ; où l’on tente un état des lieux des mobilisations citoyennes sur le climat à 6 mois de la Cop, entre débat planétaire, simulations de négociations, ateliers prospectifs et Alternatiba.

Et en bonus :

– Le tour des émissions et des experts sur le climat qui continue, alors que Hervé Kempf parlaitclimat sur France culture et France 24, et que Nicolas Hulot se montrait volontariste sur France infocette semaine. Pour autant… un micro-trottoir du Parisien montre qu’il y a encore du chemin avant que la Cop 21 et ses enjeux soient bien compris.
– Technologie et Cop : RFI revient dans une émission sur “comment les médias et les technophiles préparent la conférence de Paris sur le climat“, ces mêmes technophiles dont on retrouve quelques idées innovantes ici.
– Les jeunes et le climat… quand certains s’interrogent dans une nouvelle série, Reporterre pose la question : pourquoi participer à une simulation de la COP21 quand on est étudiant ?
– Gros effets spéciaux climatiques cette semaine : tandis que le gouvernement utilise des dinosaurespour communiquer sur le climat, il paraitrait également qu’en fait toute l’intrigue de Game of Thronestourne secrètement autour du dérèglement climatique
Bonne lecture et bonne semaine !
%d blogueurs aiment cette page :