L’avis d’Alternatiba Grenoble sur le PDU

L’été 2018 a été très chaud, Grenoble a besoin d’une politique climatique ambitieuse !

Jusqu’au 26 Octobre, nous citoyens avons la possibilité de donner notre avis  sur un volet majeur pour notre bien être a Grenoble: les transports et déplacements. Le Plan de Déplacement Urbain  sur lequel nous sommes invités à nous exprimer est une liste d’objectifs et d’actions sur cette thématique à l’horizon 2030.

Alternatiba Grenoble exprime son désaccord avec les ambitions trop faibles de ce plan au regard de l’urgence.

Nous vous invitons à en prendre connaissance (dans vos mairies ou sur internet) et à vous exprimer. La lecture de ce plan n’est pas aisée mais nous vous proposons une courte analyse et des liens vers les passages les plus importants.

La bonne direction mais pas la bonne vitesse

Nous saluons la démarche de co-construction de la métropole dans l’élaboration de plan ainsi que sa stratégie générale. Ce plan comporte beaucoup d’actions qui vont dans la bonne direction. La métropole qualifie ce plan d’ambitieux, de réaliste et de réalisable.

Nous pensons cependant que ce plan, bien qu’allant dans la bonne direction, il est loin de se donner les moyens de transformer les transports à Grenoble. Il y a urgence à devenir une société sobre et ce plan retarde cette transformation et continue à mettre en danger notre santé.

 

Quel est le risque pour notre santé de ce plan ?

La pollution de l’air est la 3ème cause de mortalité en France et Grenoble est une des 14 zones les plus pollués en France. A l’heure ou la Commission européenne poursuit la France en justice pour non respect de la qualité de l’air, nous ne pouvons pas nous satisfaire de ce plan de déplacement qui manque d’ambition.

En 2030, notre air ne sera toujours pas garantie d’être conforme aux recommandations de l’Organisation Mondiale de la santé datant de 2005 !

Une baisse du nombre de kilomètres en voiture beaucoup trop faible

Un des grands objectifs annoncés pour 2030 est une baisse de 6% du nombre de kilomètres parcourus en voiture par rapport à 2015. On comprend que le Grenoble de 2030 sera semblable à celui de 2015. Pas vraiment la ville apaisée dont on rêve !

De plus, il y a une incohérence totale entre ce chiffre et les objectifs de développement des transports en commun, des vélos, de la place retrouvée du piéton en ville. Comment est-ce possible que toutes ces mesures ne produisent qu’une baisse de 6% des déplacements en voiture ? Selon le WWF, une baisse de 20 à 30% du nombre de kilomètre parcouru en voiture est nécessaire pour atteindre les objectifs climatiques Français.

Transports en commun

L’objectif des transports en commun, d’être une alternative à la voiture à l’échelle de la métropole ne sera pas atteint par ce plan. Si le plan prévoit bien de développer de nouvelles lignes de bus et de les rendre toujours plus performantes, comme l’a illustré le point précédent, il n’a pas pour objectif de vraiment être une alternative à la voiture.

Alors comment rendre vraiment attractifs les transports en commun ?

Les solutions existent, une d’entre elle bien que clivante, a prouvé son efficacité : la gratuité des transports. De nombreuses villes ont déjà franchi le pas. Pourquoi Grenoble qui a été pionnière avec le tramway, hésite-t-elle encore ? Ce document montre  l’expérience de plusieurs villes suite à la mise en place de la gratuité des transports publics. Pourquoi pas nous?

D’autres part, le Tramway est le grand oublié de ce plan. Alors que notre Tramway sature, son développement est repoussé à après 2030. L’association ADTC – se déplacer autrement vous en parle  ici.

Quelle est la crédibilité de ce plan vis à vis de l’élargissement de l’A480 ?

Vous avez peut-être entendu parler du projet d’élargissement de l’autoroute A480 qui traverse l’agglomération Grenobloise. Le constat est pourtant sans appel : plus de routes, c’est plus de voitures. Plus de voitures, c’est plus de pollution.

Ce projet a lui seul, démontre que la transformation de nos modes de déplacement n’est pas prise au sérieux. Le Collectif pour des alternatives au projet de l’A480 vient de lancer une pétition en ligne.

Le projet du centre commercial Neyrpic à Saint Martin d’Hères est-il compatible avec ce plan ?

Sur le terrain situé entre la Mairie de St Martin d’Hères et le domaine universitaire, à côté de Géant Casino, un promoteur veut construire un centre commercial de la taille de Grand’Place. Avec une fréquentation prévue de 7 millions de visiteurs par an, et 5 à 10 000 voitures en plus par jour sur l’avenue Gabriel Péri.

C’est donc un projet d’un autre temps qui va perpétuer un mode de consommation à bout de souffle. Il va également fragiliser l’activité économique de la Métropole car il y a déjà des grands centres commerciaux et des commerces du centre-ville qui ne vont pas très bien. En savoir plus avec le collectif Neyrpic Autrement

 

Alors que faire ?

Vous pouvez déposer un avis sur ce registre numérique  ou dans vos mairies jusqu’au 26 Octobre 2018.

C’est important de s’exprimer mais cela ne suffira malheureusement pas.

Ce plan sera vraisemblablement adopté avec des ajustements à la marge. Cependant, même si ce plan manque d’ambition, rien n’est perdu, il représente un minimum sur lequel nous allons nous appuyer pour faire pression sur nos élus afin d’exiger des mesures plus ambitieuses.

Que fait Alternatiba Grenoble?

Dans les prochains mois, deux autres plans cruciaux à l’échelle de la métropole vont être discutés : le Plan local d’Urbanisme et le Plan climat-air-énergie territorial (PCAET).

Alternatiba Grenoble sera au rendez-vous pour s’assurer que ces plans seront ambitieux.

Rejoignez-nous lors d’une de nos réunions si vous souhaitez vous exprimer ou nous aider.

 

Suggestions de lecture du Plan de Déplacement Urbain

Le plan est accessible ici.

Il y a deux principaux documents : Stratégie et Plans d’actions

 

Suggestion de lecture du plan d’actions:

  • Réseau de transports en commun: page 153
  • La voiture: page 182
  • Plan vélo: page 139

 

La lecture des 5 premières pages de l’évaluation du PDU est également très intéressante.

 

L’avis du Panel Citoyen, un groupe de 47 habitants tirés au sort pour réfléchir à nos besoins de déplacement en 2030,  est également très intéressant car il détaille une vision « de rêve » pour nos déplacements qui est loin d’être utopique.

Si la métropole semble s’être inspirée des actions préconisées, de nombreuses mesures manquent à l’appel. Voir l’avis du Panel Citoyen.

 

 


Calendrier

Prochaines dates:
  • 22 octobre 2018 19:00Apéro d'accueil des nouveaux au bar restaurant le Trankilou
  • 25 octobre 2018 19:00Réunion PCAET à l'ODTI
  • 13 novembre 2018 19:00Réunion de coordination Alternatiba Grenoble MDA (223)
AEC v1.0.4 Voir agenda