Août 26

Alternatiba, la dynamique s’étend et se renforce

10639556_522310017915894_249816003223045064_n

Communiqué de presse de la Coordination européenne des Alternatiba

Samedi 23 août 2014

 

La 3ème Coordination européenne des Alternatiba s’est tenue ce vendredi 22 août dans le cadre de l’université d’été des ATTAC et mouvements sociaux d’Europe. 42 personnes y représentaient 19 Alternatiba (*) sur les 41 Alternatiba d’ores et déjà en cours d’organisation. Les deux premières réunions de Coordination s’étaient tenues à Nantes en février et à Bayonne en juin.

Alternatiba est le nom des villages des alternatives au changement climatique organisés dans la perspective de la COP21, l’important sommet de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris fin 2015. Cela désigne également les processus participatifs par lesquels ils sont organisés.

Le mouvement s’étend et se renforce. Depuis février, nous sommes passés d’une vingtaine de Villages Alternatiba en cours de gestation à plus de 40 aujourd’hui. Des réunions ont eu lieu en Allemagne, Autriche, Bosnie ainsi que dans l’Etat espagnol pour en organiser de nouveaux et des contacts croissants sont en cours avec des pays d’Europe et du reste du monde pour évoquer la dynamique Alternatiba.

Dès cette rentrée 2014, de septembre à novembre se tiendront les premiers Alternatiba dans les villes d’Agen (13 septembre), de Gonesse (20 et 21 septembre), de Nantes (28 septembre), Ciboure-Saint Jean de Luz-Sokoa (5 octobre), de Lille (4 et 5 octobre), de Bordeaux (10 au 12 octobre), de Papeete (29 et 30 novembre). Les autres se tiendront tout au long de l’année 2015 qui sera également marquée par l’organisation d’une mobilisation populaire de masse, participative et originale intitulée « 5000 kilomètres pour le climat », lors de laquelle les participants seront invités à parcourir des kilomètres à vélo entre Bayonne et Paris. Cette manifestation aura lieu du 5 juin au 26 septembre 2015 sans discontinuer.

La Coordination européenne des Alternatiba a demandé à chaque Alternatiba de discuter de la proposition de tenir un Village mondial des alternatives à Paris pendant la COP21.

Elle a également décidé d’appuyer la Coalition COP21 regroupant 70 réseaux, organisations et mouvements environnementaux, sociaux, syndicaux ou religieux et de signer le texte officialisant la constitution de cette dernière. Cette Coalition est un cadre unitaire destiné à renforcer la mobilisation populaire autour de la COP21.

Enfin, la Coordination a abordé les polémiques soulevées par certains milieux militants au sujet de l’organisation de certains Alternatiba, chaque fois pour des motifs différents. La Coordination confirme son total soutien moral à chacun de ces Alternatiba et fait sienne la formule « On apprend à marcher en marchant ». Aucune dynamique de construction n’est exempte de défauts et seuls ceux qui ne font rien ne commettent ni erreurs ni choses critiquables. Pour autant, nous constatons que la dynamique Alternatiba telle qu’elle s’enclenche dans des territoires toujours plus nombreux rend chaque jour plus crédible le pari de l’émergence d’une nouvelle génération militante et la formation d’un nouveau logiciel permettant de gagner les batailles en cours et à venir de la transition sociale et écologique. Ce logiciel lie radicalisme et pragmatisme ; sens du travail de masse et recherche des alliances ; non-violence et détermination ; efficacité, organisation et démocratie ; interpellation sur l’urgence et l’ampleur de la crise climatique mais également sociale, économique, énergétique, alimentaire et écologique et création, promotion, renforcement des alternatives permettant de combattre ces crises et de construire une société plus humaine, plus soutenable, plus solidaire, plus juste et plus conviviale. Ce même logiciel rejette les logiques mortifères de polémiques, de division, de courses au plus pur et au plus radical qui détourneraient nos énergies de la bataille centrale dans laquelle nous avons décidé de les investir, à savoir changer le système pour ne pas changer le climat.

La charte https://alternatiba.eu/projet/ensemble-construisons-un-monde-meilleur-en-relevant-le-defi-climatique/ qui forme la base d’accord minimale à partir de laquelle se constitue chaque Alternatiba, précise de manière très claire leur philosophie et leurs objectifs.

Concernant Alternatiba Lille, la Coordination dément totalement les accusations lancées contre certains de ses animateurs-trices (qui ont porté plainte pour diffamation) les qualifiant de militants d’extrême-droite infiltrés dans Alternatiba. C’est faux et donc très violent à l’égard des personnes victimes de ces graves mises en cause. De tels procédés posent un important problème d’éthique et de déontologie, et participent gravement à la confusion ambiante concernant l’extrême-droite : à force de qualifier n’importe qui de fasciste, on sème le doute sur qui l’est vraiment et on participe à la banalisation de ce fléau. La dynamique inquiétante de montée de l’extrême-droite devrait plutôt inciter le camp progressiste à redoubler de rigueur, d’efficacité, d’unité et d’attractivité, plutôt qu’à s’enliser dans des polémiques dénuées de sens, porteuses de division, torpillant les dynamiques naissantes et écœurant les bonnes volontés et la population.

La Coordination européenne des Alternatiba réunie ce 22 août à Paris affirme à l’unanimité qu’elle travaille à la construction d’un monde plus humain et plus solidaire et que cet objectif est bien évidemment totalement incompatible avec les idées et comportements xénophobes, racistes, sexistes, homophobes, excluants, discriminatoires, anti-démocratiques ou violents.

La prochaine Coordination Européenne des Alternatiba se tiendra le samedi 25 octobre 2014 à Lille.

La Coordination européenne des Alternatiba

Contacts : 06 14 99 58 79 / 06 19 94 10 94

Mail : contact@alternatiba.eu

Site web : www.alternatiba.eu

(*) Il s’agissait des Alternatiba de Bayonne, Bruxelles, Caen, Ciboure-Sokoa, Gonesse, Genève-Léman, Gironde, Halle, Ile-de-France, Lille, Limousin, Lyon, Nancy, Nantes, Rennes, Rouen, Saint Quentin en Yvelines, Strasbourg, Yonne.