Compte – Rendu de la réunion du 20 mai 2015

Compte-Rendu de la réunion du 20 mai 2015

ALTERNATIBA CORNOUAILLE

Communication et mises-à-jour

Nous avons commencé cette réunion par une conférence de presse qui s’est très bien déroulée et durant laquelle nous avons annoncé que nous allions lancer une campagne de financement participatif d’ici peu.
Puis nous avons enchainé avec les avancées importantes notamment au niveau des partenariats et une mise au point des intervenants pour le village : ceux confirmés et ceux à confirmer ou à contacter.

Par ailleurs nous avons décidé ensemble des modifications à apporter concernant les premières propositions d’affiche et de flyer. L’affiche et le flyer seront bientôt visibles ET diffusables !

Toujours côté COM, merci d’envoyer à Mathilde, sur son adresse mail: mabouvard@hotmail.fr ;
le contenu que vous aviez pu insérer dans la partie « organisation » du blog, ou simplement le nom de l’intervenant(e) avec un très bref résumé de l’action/atelier/expo/stand proposé-e et le quartier correspondant. En effet le logiciel framapad nous pose quelques problèmes et nous allons entrer ces infos de manières fixes sur le blog.
Merci également de lui envoyer une bonne traduction bretonne de la phrase : « Changeons le système, pas le climat ! ». Nécessaire pour finaliser l’affiche et le flyer !

Enfin :
La prochaine conférence de presse a été décalée au 3 juin 2015 à Douarnenez, afin de pouvoir la faire avec Alternatiba Abers.
La prochaine réunion aura lieu le 15 juin 2015 à 19h30 à la MJC de Douarnenez (repas en fonction des envies/possibilités de chacun : soit manger chez soi avant ou après, soit amener son casse-croûte à la réunion).

Conférence de Presse CE SOIR!

Ce soir Première Conférence de Presse pour Alternatiba Cornouaille à 18h à l’EFFET PAPILLON à Quimper , suivie d’une réunion plénière!

Compte-rendu réunion du 27 avril 2015

Alternatiba Cornouaille

Compte – rendu de la réunion du 27 avril 2015

1) Espace

Nous avons commencé cette réunion par un tour des lieux du futur village qui se tiendra sur La Place de l’Enfer et les quais du port Rhu à Douarnenez.
Nous avons établi une mise-en-espace du village, insérer les infrastructures, et créer les différents quartiers du village ainsi qu’une mise-au-point des intervenants :
– Alimentation / Agriculture
– Eco-construction / Energies
– Transports / Mobilité
– Arts (visuels) / Artisanat
– Santé / Bien-être
– Climat / Sciences
– Economie / Finances
– Education / Démocratie
– Initiatives citoyennes

Ainsi qu’un espace scénique pour les Arts de la scène (Musique et Spectacles).
Des projections et conférences à prévoir, notamment dans un bâtiment annexe de la place et enfin le bal dingue !

Par ailleurs, les écluses étant fermées au moment de l’arrivée du bateau et des cyclistes, nous prévoyons un trajet en vélo du Port de Rosmeur à la Place de l’Enfer.

2) Logistique

Le budget pour l’organisation de l’événement a été établi.Un rdv avec le conseil général a été pris le 4 mai pour une demande de subvention.
En fonction de la réponse, nous compléterons notre budget en lançant une campagne de financement participatif.

3) Communication

Notre événement aura lieu le 25 août 2015, et nous souhaitons commencer à communiquer maintenant. Nous devons réaliser un dossier de presse qui sera à communiquer autant à la presse,qu’à la radio, tv locale et internet mais aussi programmes (festivals, actus de l’été etc) et revues ( biocoop, l’âge de faire, Alter Eco..).

Nous prévoyons deux conférences de presse, à cheval sur la période du financement participatif :
– Mercredi 20 mai 2015 à 18h à Quimper
– Mardi 2 juin 2015 à Douarnenez. Proposition d’y inviter Alternatiba Abers.
4) Divers

– Justine nous a expliqué le travail de sponsoring que souhaite mettre en place « Cyberacteurs » .
– Une intervention sur notre travail pour Alternatiba Cornouaille sera à prévoir fin juillet à la demande des Jeunes Amis de la Terre, en camp à Beuzec Cap Sizun avec 40 jeunes français et 60 jeunes européens.
– Trouver quelqu’un pour intervenir sur la permaculture.
– Mettre le stand Alternatiba à part, et commencer à travailler sur un programme de la journée avec le détail des rdv. (journée rythmée par plusieurs temps forts et ateliers avec juste une pause pour une conférence).
– E-Kêr et « Naître en Finistère » nous ont rejoint.
– Pierre MOLLO (scientifique biologiste spécialisé en plancton) est d’accord pour être le parrain d’Alternatiba Cornouaille.

La prochaine réunion aura lieu le mercredi 20 mai 2015 à Quimper, à la suite de la conférence de presse fixée à 18h.

Compte-rendu de la réunion du 24 mars

Cette réunion a encore été l’occasion d’accueillir de nouvelles personnes qui embarquent dans l’aventure : les jeunes Erell et Marion de l’UBO qui vont créer une «performance théâtrale », Nathan, qui jardine et transporte tout à vélo, Paola, et Sébastien qui pratique la médecine douce.

Nous avons passé un bon moment à remplir le formulaire pour l’autorisation d’occuper l’espace prévu. Dans le prolongement, un rendez-vous est pris avec la mairie Mardi 31 mars à 14 h. Nous déposerons un courrier au maire et un pré-projet. L’élue à la culture est sollicitée par les services pour nous rencontrer.

Le formulaire pour la participation a également fait l’objet de quelques modifications. Il est joint à cette note.

Nous avons aussi fait le point sur les différentes animations ; le manège sans fil est abandonné du fait de son coût. Une discussion autour du repas du midi nous oriente vers une petite restauration (soupe, salade) composées de légumes invendus par les producteurs bio et locaux et servis sans contrepartie. La participation à la confection du repas sera une animation du « quartier alimentation ». Il s’agit de prolonger le « geste alternatif » de cette journée au bout de la logique non commerciale.

Jean-Louis fait part de la participation des Cigales de Douarnenez, de l’APLI, de l’association de Kermarron, d’autres porteurs de monnaies locales (Sardine). Pierre proposera de courtes vidéos suivies de débats sur les dérives de la finance, les questions économiques….

Beaucoup de points n’ont pas pu être abordés faute de temps : il faudrait faire un plan du village, un projet de programme, réfléchir à des conférenciers (sachant que nous aurons une nouvelle rencontre avec le festival pour faire le point)
Des réunions ponctuelles seront prochainement proposées sur ces différents points pour avancer en petits groupes.

Des ateliers sont déjà programmés à l’Effet Papillon pour la déco, les 15, 22 et 29 avril. A voir en mai également. Une collaboration avec la Ressourcerie est prévue.

La prochaine réunion plénière aura lieu le lundi 27 avril à Douarnenez (MJC).
Rendez-vous à 18 h 30 pour un petit tour sur la place de l’Enfer.

La Charte Alternatiba Cornouaille

Alternatiba Cornouaille est un des Villages des alternatives, individuelles, collectives, territoriales et systémiques au changement climatique et à la crise énergétique. Ses objectifs est de :
diffuser le message de l’urgence climatique, sensibiliser le grand public et les élus à la nécessité de baisser rapidement et radicalement nos émissions de gaz à effet de serre, interpeller sur les conséquences dramatiques de l’absence d’accord international ambitieux, efficace, contraignant et juste sur le climat ;
combattre l’effet possible de sidération, le sentiment d’impuissance et donc la démobilisation que peuvent provoquer la gravité et l’importance du défi climatique, en montrant que les solutions existent et qu’elles sont à notre portée, créatrices d’emploi, porteuses d’un monde plus humain, convivial et solidaire ;
appeler à mettre en route sans plus attendre la transition sociale, énergétique et écologique nécessaire pour éviter le dérèglement profond et irréversible des mécanismes du climat.
Encourager au pouvoir d’agir, de créer, d’inventer, se réapproprier la réflexion, l’action, le « faire ensemble », pour se sentir bien.
Loin des fausses solutions —injustes, dangereuses et inefficaces— prônées par certains (géo-ingénierie, OGM, agro-carburants, marchés carbone, mécanismes de compensation, nucléaire etc.), des milliers d’alternatives aux causes du changement climatique sont en effet mises en pratique tous les jours par des millions d’individus, d’organisations, de collectivités locales dans les domaines les plus divers.
Agriculture paysanne, consommation responsable, circuits-courts, relocalisation de l’économie, partage du travail et des richesses, reconversion sociale et écologique de la production, finance éthique, défense des biens communs comme l’eau, la terre ou les forêts, pêche durable, souveraineté alimentaire, solidarité et partage, réparation et recyclage, réduction des déchets, transports doux et mobilité soutenable, éco-rénovation, lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols, aménagement du territoire soutenable, démarches de préservation du foncier agricole, défense de la biodiversité, sobriété et efficience énergétique, énergies renouvelables, plans virage énergie climat, villes en transition, sensibilisation à l’environnement, etc. : les alternatives existent, elles ne demandent qu’à être renforcées, développées, multipliées !
Nous pouvons ainsi continuer à changer concrètement les choses chacun-e à notre niveau, et également renforcer la dynamique, la prise de conscience, le rapport de force permettant d’avancer vers les bonnes prises de décisions tant au niveau local qu’au niveau global.
Alternatiba est une dynamique indépendante de quelque parti politique que ce soit et des pouvoirs publics.
Alternatiba Cornouaille souscrit à cet esprit citoyen et engagé, souhaite ouvrir des partenariats avec les collectivités territoriales dans les conditions de la Charte des Alternatiba. *
Alternatiba Cornouaille veut faire de ses journées de Village l’occasion de se libérer de la « malthune », mettre l’accent sur l’échange et le partage de savoirs, savoirs faire et savoir être, et leur mise en pratique.
C’est ainsi que nos villages seront des lieux de création, de démonstration, d’incubation, de transmission, de participation, et n’offriront pas d’espaces de vente.
Notre dynamique qui s’inscrit dans le temps, travaille à la construction de passerelles pour un monde plus humain et plus solidaire. Cet objectif est bien évidemment totalement compatible avec les idées et comportements humanistes, fraternels, respectueux, pacifistes, enthousiastes, joyeux, vivants !
* Chaque Alternatiba est libre de solliciter ou non des subventions publiques aux collectivités locales ou aux différentes institutions, mais à la condition express que ces subventions ne soient assorties d’aucune contrepartie ou condition politique.

Compte-Rendu Réunion Alternatiba Cornouaille du 23/02/2015

 

L’ordre du jour était vaste, les discussions riches, et cette réunion s’est déroulée de 19h15 à 23h30 !

– Nous avons commencé par un tour concernant les actualités liées à la coordination nationale d’Alternatiba et le Tour ( codes de communication, la création du village Alternatiba à Paris pour COP21, la collaboration entre Alternatiba et le collectif transition citoyenne/écologique, un pacte écologie en cours d’écriture avec « signatures » d’élus à obtenir lors du tour + mise en place d’un « transitionmètre », la création d’un livret des alternatives, les questions de financements et du crowdfunding, un rappel de la charte et le fait que Alternatiba devait rester apolitique, l’arrivée du bateau le 25 août 2015 et l’heure des marées, l’après-Alternatiba et le prolongement de COP21).

– Ensuite sont venus les questions liées à l’organisation : Logistique (l’emplacement Place de l’Enfer et les quais sont réservés!) et Matériel (celui qu’on a déjà et celui qu’il nous faut demander).

– La grande question des temps forts et de l’esprit de la journée est ensuite arrivée, avec une présentation des premiers intervenants, animations, ateliers, concerts, artistes, artisans, idées de scénographie, maraichers. On vous donnera les noms très bientôt ! Autour de cela s’est posée la question de l’éthique et du mode de fonctionnement que nous devons choisir, par rapport notamment aux notions d’argent et d’échanges au sein du village. Le sujet est complexe, et différents avis ont été exprimés sur la question. Nous avons décidé de former un « groupe éthique » qui va se pencher sur le sujet.

– Après une délicieuse et conviviale pause repas, nous avons enchainé avec la partie communication + budget/financements. Nous avons validé un tableau d’une artiste pour élaborer notre visuel et notre support communication, puis nous nous sommes penchés sur la question du budget à rédiger et d’éventuelles actions (conférences, concerts, etc) à faire en amont. Le collectif Alternatiba n’est pas structuré en association. Le groupe local d’Attac Quimper accepte d’être l’association porteuse pour les assurances, les avances de frais, les questions administratives et financières.

 

– Enfin, des référents ont été nommés pour chaque domaine et quelques autres détails ont conclu cette réunion !

Prochaine rencontre le 24 mars à Quimper.

Création de la page Facebook ALTERNATIBA Cornouaille

Ca y est! La page Facebook de Alternatiba Cornouaille est là!

https://www.facebook.com/alternatibacornouaille

Vous pouvez vous y rendre et voir ce qu’ il s’y passe, et si vous êtes inscrits sur Facebook, n’hésitez pas à liker et partager la page!

Cette page Facebook sera régulièrement alimentée par les informations concernant l’organisation de Alternatiba Cornouaille bien-sûr, mais aussi par des liens / articles / vidéos liées à la cause et aux problématiques que soulève le projet Alternatiba: climat, écologie, consommation, santé, éducation, éco-construction, démocratie, etc.

Merci!

Compte Rendu de la réunion pour un Alternatiba en Cornouaille, 21 janvier 2015

Une trentaine de personnes étaient présentes et motivées!

Certains se présentent à titre associatif ou/et militant, d’autres à titre individuel.

En complémentarité du tour à vélo, un forum des alternatives est en projet pour Douarnenez.

Le festival de cinéma qui se déroulera dans la même semaine pourrait partager avec Alternatiba certains moments de cette journée du 25 août, d’autant que les Peuples des Andes, invités du festival, sont particulièrement concernés par les causes et les effets du changement climatique.

Nous imaginons le forum, sur l’espace du Port Rhu, place de l’Enfer et sur les quais. C’est un espace qui correspond bien aux liens envisagés avec le festival (dont une partie des films et conférences se déroulent au Port Musée) et avec le tour ( qui arrivera en soirée sur le Tres Hombres, pour info pleines mers 13 h 45 et 2 h 23 coef 42 et 48).

Sur le forum, un village avec des stands mais surtout des animations, un marché paysan, des artistes, des artisans, des associations. En complément, conférences, débats, musiques….

Question budget, nous partons sans moyens, aucun bénéfice n’est attendu et c’est donc principalement sur le bénévolat et le don que repose le projet.

L’organisation de ce forum demande dès à présent de se mobiliser.

Il conviendrait de mettre en place une méthode de travail par équipe : équipe de coordination, groupe « logistique », groupes thématiques « alimentation-agriculture, énergie-habitat, économie-finances, maritime-pêche, démocratie-éducation », groupe communication.

Les différents groupes prenant en charge les tâches définies collectivement et se retrouvant en plénière régulièrement pour faire des points d’étape.

Lors de cette réunion, nous nous sommes répartis en deux groupes: un groupe logistique et un groupe «thématiques».

Tout le monde est reparti chez lui avec plein d’idées dans la tête et du travail à faire !

Prochaine réunion le 23 février 2015.

APPEL pour un Alternatiba-Cornouaille à Douarnenez

ça cartoon à Douarnenez, balade éphémère sur carton

ça cartoon à Douarnenez, balade éphémère sur carton

Le dimanche 06 octobre 2013, Alternatiba, mélange d’Utopia et d’Alternative, fut le nom d’un village de transition vers le monde de demain installé en plein cœur de Bayonne au Pays Basque.
Le premier village des alternatives au changement climatique s’est ainsi tenu quelques jours après la publication du 5ème rapport du GIEC. Organisé par 500 bénévoles, Alternatiba a rassemblé plus de 12 000 personnes. Il a ainsi montré qu’une mobilisation large, bien au-delà des seuls “convaincus”, était possible sur la question de l’urgence et de la justice climatique.

Lors de ce premier Alternatiba, c’est un millier de bénévoles, d’artisans, d’exposants et d’associations qui sont venus faire découvrir ce que l’on peut faire dès aujourd’hui dans tous les domaines de la vie quotidienne : agriculture et alimentation, énergie, habitat, transports, consommation, finance, travail, éducation, santé etc.

En transformant le temps d’une journée tout un centre-ville en village des alternatives,
ces citoyens ont montré non seulement que les solutions existent, mais aussi qu’elles construisent une société plus agréable à vivre, plus conviviale, plus solidaire, plus juste et plus humaine.

Alternatiba a pour but de mettre en valeur toutes les tentatives imaginées et produites, ici et ailleurs, en tant qu’alternatives au modèle social, économique et culturel dominant.

A partir des analyses critiques partagées et des échanges de pratiques, des convergences et des collaborations jusqu’alors inédites pourront se développer sur les territoires engagés.

Le succès de Bayonne a engagé le mouvement à se démultiplier en “semant 10, 100, 1000 Alternatiba” sur l’ensemble du territoire national et trouver son point d’orgue à la conférence sur l’avenir climatique qui se déroulera à Paris Le Bourget début décembre 2015.

La diffusion du mouvement Alternatiba sera symbolisée par le déplacement, sur 5000 km en France et en Europe, d’un quadricycle que des militants locaux seront chargés d’accueillir en organisant autour de son passage une sorte de forum social pour présenter et promouvoir les alternatives en cours…

Pour la Bretagne plusieurs étapes sont déjà prévues. Et fin août, c’est l’étape de Douarnenez et du passage à Quimper qui nous occupera…

Les personnes ou associations qui souhaiteraient prendre une part active à cet événement sont invitées à participer à la réunion du mercredi 21 janvier à 20 heures qui se tiendra à Douarnenez, Maison du Nautisme, à Tréboul.

Alternatiba en Cornouaille, c’est parti !

Bienvenue sur le site d’Alternatiba Cornouaille

IMG_7137

Début décembre, à l’initiative de l’Effet Papillon et de quelques personnes engagées dans diverses associations (Attac, e-ker Transition citoyenne, Sortir du Nucléaire, Faucheurs volontaires, l’Eau et la Terre), un collectif s’est lancé dans l’aventure Alternatiba.
Il s’agissait d’inviter différents partenaires susceptibles de se mobiliser en vue du sommet international contre le réchauffement climatique (conférence COP 2015) qui se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015 : proposition est faite à ces partenaires de construire cette mobilisation en prenant une part active aux forums des initiatives alternatives “Alternatiba” qui se développent dès à présent sur l’ensemble du territoire national.

Un rappel sur l’origine basque du mouvement Alternatiba est exposé par Martine. Elle précise que le succès de Bayonne a été tel que le mouvement s’est engagé à se démultiplier au maximum. Son but est de mettre en valeur toutes les tentatives imaginées et produites, ici et ailleurs, en tant qu’alternatives au modèle social, économique et culturel dominant.
L’accent est mis sur la capacité d’un tel mouvement à fédérer des citoyens, et organisations d’horizons différents autour de la question climatique qui ne manque pas d’interroger la place du politique au sein du système capitaliste. L’enjeu est qu’à partir des analyses critiques partagées et des échanges de pratiques se développent des convergences et des collaborations jusqu’alors inédites…L’enjeu est aussi de montrer que les alternatives sont en marche, qu’elles existent déjà ici et partout en France et au-delà, et qu’elles génèrent plus de “buen vivir” que de contraintes.

La diffusion du mouvement Alternatiba sera symbolisée par le déplacement, sur tout le territoire national, d’un quadricycle que des militants locaux seront chargés d’accueillir en organisant autour de son passage une sorte de forum social pour présenter et promouvoir les alternatives en cours…
Pour la Bretagne plusieurs étapes sont déjà prévues, fin aout, mais c’est l’étape de Douarnenez et du bref passage à Quimper qui nous occupera.
Le quadricycle débarquera d’un vieux gréement à DZ et il se trouve qu’à la même période, se tiendra le festival de cinéma qui accueillera cette année les peuples des Andes. (cf note en fin de compte-rendu)
Stéphanie, chargée de communication pour le festival, nous assure qu’une visibilité pourra être donnée à l’Alternatiba et des liens entre les 2 manifestations pourront être établis : débat à l’occasion d’un film programmé par le festival, participation à une table ronde, infos relayées par le festival sur les évènements organisés par Alternatiba. L’ensemble des participants se prononce pour l’organisation d’un tel forum qui s’inscrirait sur le territoire du pays de Cornouaille et qui aurait lieu à Douarnenez, le 25 août. Une prochaine réunion sera programmée mi-janvier, à Douarnenez, pour continuer à construire pratiquement cette manifestation en élargissant encore le cercle des personnes, artisans, et associations souhaitant y participer. En savoir plus »