16ème Coordination européenne Alternatiba / ANV-COP21

Communiqué de presse – 23 avril 2018

16ème Coordination Alternatiba et ANV-COP21 : dernière ligne droite avant le Tour Alternatiba !

Nantes, le 23 avril 2018 – Alors que le Tour Alternatiba entre dans sa dernière phase de préparation et que les territoires s’apprêtent à accueillir la plus grosse mobilisation pour le climat depuis la COP21, la 16ème Coordination européenne d’Alternatiba et d’ANV-COP21 s’est réunie à Nantes du 20 au 22 avril. 130 personnes, représentant 41 territoires [1], étaient présentes.

Sept semaines avant le départ du Tour Alternatiba
Cette 16e Coordination européenne a démontré la vivacité et l’ampleur du mouvement né en 2013 : 41 territoires représentés, de nombreux jeunes et nouveaux bénévoles, activement mobilisés localement et dans l’équipe d’animation générale en vue d’un projet d’ampleur. Le Tour Alternatiba, co-organisé par Alternatiba, Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21) et les Amis de la Terre, partira de Paris le 9 juin depuis la place Stalingrad pour atteindre Bayonne 4 mois et 5 800 kilomètres plus tard le 6 octobre. Vélorution, conférence sur l’urgence climatique, formation à l’action non-violente… chaque étape mettra en avant les solutions concrètes pour le climat.

La première édition en 2015 avait réuni plus de 60 000 personnes : cette année, le Tour Alternatiba s’annonce comme la plus grosse mobilisation sur le climat à l’échelle de l’Hexagone depuis 2015 et les mobilisations ayant lieu autour de la COP21.

Lors de cette coordination, des représentants des 200 étapes ont donc pu présenter l’avancée de leurs préparatifs visant à mettre en avant les alternatives locales au dérèglement climatique et les résistances aux projets et politiques climaticides.

Des projets concrets pour que les alternatives changent d’échelle
Les mois qui s’annoncent vont permettre au mouvement de mettre en oeuvre des projets concrets, pendant le Tour Alternatiba et au-delà. Afin de peser pour des politiques climat ambitieuses, 31 groupes se sont engagés dans la campagne “Alternatives territoriales”, une campagne de plaidoyer local menée conjointement avec le Réseau Action Climat pour s’impliquer dans l’élaboration des Plans Climat Air Énergie Territoriaux (PCAET) et autres futures échéances locales.

La Coordination a également voté en faveur d’un partenariat avec Enercoop visant à soutenir le premier fournisseur d’électricité 100% renouvelable en appelant les citoyens à y souscrire. Une décision qui s’inscrit dans la volonté poursuivie par le mouvement d’un changement d’échelle des alternatives.

Renforcer le mouvement pour la justice climatique
Ces derniers mois, Alternatiba et ANV-COP21 ont soutenu plusieurs campagnes de leurs partenaires, s’impliquant notamment dans la campagne de mobilisation contre la pollution de l’air portée par le Réseau Action Climat, ou la lutte coordonnée par les Amis de la Terre contre les activités climaticides de Société générale, et notamment le projet Rio Grande LNG .

Le Tour Alternatiba sera une étape supplémentaire dans la construction d’une dynamique citoyenne non-violente pour le climat, mettant en avant toutes les alternatives qui sont déjà à notre portée et qui peuvent transformer nos territoires pour relever le défi climatique. Ce projet sera également l’occasion d’organiser des formations à l’action non-violente sur chaque étape, en vue d’une multiplication des actions à l’été et à l’automne 2018. Alternatiba et ANV-COP21 ont également acté le principe de s’affilier à la Fédération des Amis de la Terre France, membre du plus grand réseau écologiste mondial présent dans 72 pays.

Solidarité avec Notre-Dame-Des-Landes
Réunie à Nantes, à quelques kilomètres de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, la Coordination européenne d’Alternatiba et ANV-COP21 en a profité pour réitérer son soutien à la lutte locale pour la défense de ce territoire historique, véritable laboratoire d’alternatives. Une action symbolique de solidarité a notamment été menée à l’initiative du GIGNV (Groupe d’Intervention des Grenouilles Non-Violentes) au lancement de l’événement sportif “Les Foulées de Nantes”.

Prochain rendez-vous national : le départ du Tour Alternatiba le 9 juin, place Stalingrad à Paris.

[1] Les territoires présents étaient : Alfortville, Angers, Auch, Auray, Bayonne, Besançon, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Derval, Dunkerque, Evreux, Grenoble, Guéret, Houilles, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Le Mans, Limousin, Mauléon-Licharre, Montreuil, Nantes, Narbonne, Orléans, Paris, Perpignan, Poitiers, Redon, Rennes, Reparsac, Rhône, Rouen, Saintes, Sarrebourg, Savenay, Toulouse, Valence, Versailles, Vienne, Vitry le François
[2] Pour plus d’informations sur le Tour : https://tour.alternatiba.eu/

A Notre-Dame-des-Landes, la fête de la victoire

Nous étions plusieurs milliers, ce 10 février 2018 à notre-Dame-des-Landes, à fêter la victoire contre le projet d’aéroport !

De Caen, du Calvados et de la Manche, un car d’une quarantaine de personnes s’y est aussi rendu. Sans compter les nombreux co-voiturages, notamment pour participer à la fête du soir sur la ZAD.

 

 

8 février : Débat sur le CETA avec Frédéric VIALE

viale08fev2018

Journée Mondiale des Sols Samedi 2 Décembre

En relais du Collectif Des champs pas d’Auchan, l’association Hastings-Saint-Nicolas, “Pour la qualité de ville à Caen et dans son agglomération” qui a adhéré l’an dernier à la fédération nationale Des terres Pas d’hypers (contre Europa City, Val Tolosa…) a déposé un recours contre le projet d’extension Ikéa de Fleury-sur-Orne. Notre recours porte sur les questions environnementales. Les travaux qui devaient commencer en septembre 2016 n’ont pas été engagés. C’est une première victoire.

Au-delà du cas Ikéa, Caen Métropole, malgré les discours sur le développement durable, continue à programmer bétonnage et surcapacité commerciale :

Le droit à construire de nouvelles surfaces de vente en périphérie de l’agglomération caennaise est de 44 200 m² (SCOT révisé en 2017), dont 26 000 m2 sur la commune de Mondeville, déjà bien pourvue !

À l’occasion de la journée mondiale des sols 2017, Avec l’association Hastings Saint-Nicolas et Alternatiba, A l’initiative, partout en France, de la fédération Des terres pas d’hypers

                                             Samedi 2 décembre 2017

 Rassemblement à Caen, centre ville, de 15h à 17h, Place Bouchard

 

Notre terre est précieuse, préservons-la de la construction de nouveaux centres commerciaux ! Tous les sept ans, c’est la superficie d’un département qui disparaît. Il est donc grand temps pour les citoyens de se mobiliser pour sauver ces sols qui nous nourrissent, régulent l’eau et le climat !

 

Contact:

hastingssaintnicolas@gmail.com

alternatiba.caen@gmail.com

18 novembre : Journée nationale contre le CETA

urne verteUne cinquantaine de personnes étaient rassemblées place Bouchard (Caen), pour faire de la diffusion d’informations et participer à un vote symbolique. Voir Caen. Ils disent non au « traité de multinationales » (Ouest-France).

Le CETA, “conçu à l’écart du processus démocratique” selon Emmanuel Macron, présente des risques importants pour des aspects essentiels de nos vies.

Le CETA est entré en application provisoire – mais à 90% –  le 21 septembre dernier, mais il n’est pas trop tard pour le stopper car il n’a pas été ratifié en France. Ratifié, il ouvrirait grand la porte à de nombreux traités similaires.

Exigeons un REFERENDUM car CETA nous de décider !

Partout en France, les collectifs locaux StopTafta organisent une journée de mobilisation le Samedi 18 novembre.

Téléchargez le tract. Voir le site du Collectif StopTafta14.

21 novembre à Caen : IRRINTZINA à l’amphi Daure

Projection_Irrintzina_AlternatibaCaen_Lux_AmphiDaureAVANT-PREMIERE exceptionnelle d’Irrintzina-le-film à Caen avec le Cinema Lux, mardi 21 novembre à 20h à l’Amphi Pierre Daure (Université, Campus 1).

Le film-documentaire qui retrace l’histoire des mouvements non-violents et citoyens : Alternatiba et ANV Action non-violente COP21

** La projection sera suivie d’une rencontre/débat avec la co-rélisatrice Sandra Blondel, ainsi que des militant.e.s d’Alternatiba Caen Action Climat **

Irrintzina – le cri de la génération climat – n’est pas un énième film sur le dérèglement climatique qui laisse le spectateur dans l’angoisse de la catastrophe qui vient. Il raconte en caméra embarquée l’histoire du pari fou de construire en quelques années une mobilisation sans précédent en vue de la #COP21 et lancer un grand mouvement non-violent pour le climat : Alternatiba.

Le film témoigne du réveil de milliers de citoyen.ne.s qui, partout sur le territoire, ont décidé de passer à l’action pour relever le défi climatique !
#LaGénérationClimatSeLève

Voir « Irrintzina », le film qui fait du bien au mouvement écolo (Reporterre, 13/11/2017).

30 septembre à St Lô : Manifestation contre l’EPR

StopEPR2Environ 2000 opposant-e-s au nucléaire et à l’EPR – tous les EPR – ont manifesté dans les rues de St-Lô.

Voir les photos de Résistances-Caen et celles de la photographe Sandra Daveau. Voir aussi les vidéos de La Manche libre.


Pourquoi ? La décision de prolonger le décret d’autorisation du chantier de l’EPR Flamanville, malgré les défaut rédhibitoire de la cuve et du couvercle, est éminemment politique. En prenant cette décision, le gouvernement prend le risque d’une catastrophe en France du niveau de Fukushima dès la mise en service de l’EPR. C’est pourquoi le Collectif Anti-Nucléaire Ouest a pris l’initiative d’organiser une manifestation en direction de la Préfecture de la Manche à St Lô le 30 septembre 2017. Lire la suite.

N’oubliez pas de lire Cinq raisons qui vous obligent à manifester contre l’EPR samedi 30 septembre à Saint Lô ! des copains-copines de Racailles.Plein d’autres infos sur http://www.can-ouest.org/ .

 

21 septembre 2017 : Le CETA passe, la démocratie et la planète trépassent.

logo-stopcetaCommuniqué du Collectif StopTafta14, 20/09/2017

Caen, le 20 septembre 2017 – Les associations et organisations syndicales et politiques regroupées au sein du Collectif StopTafta14 rappellent que le CETA, l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada, est une arme de destruction massive contre les protections environnementales, sociales, de santé publique, des consommateurs. Après la poudre aux yeux d’une commission qui a pourtant alerté le président Macron et le Gouvernement des dangers qu’il représente contre le climat et l’environnement, le CETA entrera quand même en vigueur à partir de ce 21 septembre dans sa quasi-totalité.

Comme le précise Jean-Pierre Nunès d’Attac14 : « Le CETA remettra en cause toutes les normes de protection sociales, environnementales, sanitaires, etc., qui vont à l’encontre des intérêts des multinationales. Tout a été négocié dans l’opacité. Et la mise en application à partir du 21 septembre aura lieu avant même la ratification du Parlement national. C’est un déni démocratique ».

Pour Catherine Peltier d’Alternatiba, « c’est incroyable que des accords économiques signés en 2017 ne tiennent aucunement compte du changement climatique et des engagements pris lors de la COP21 avec l’Accord de Paris. Le CETA n’est aucunement contraignant sur le plan de l’environnement et du climat alors que nous sommes dans l’urgence climatique ! »…. En savoir plus »

4 septembre : Action des Naindignés

naindignéUne action nationale est prévue par Alternatiba dans toute la France lundi 4 septembre. Le but ? Accrocher des Nains dans les transports en commun qui décriront des alternatives concrètes à réaliser dans son quotidien : alimentation, fournisseur électrique, banque éthique… Avec les hashtags #CestLeBonJourPour, #Naindigné et le site dédié au Grand Défi des Alternatives.

Rejoignez l’une des deux équipes de #Naindignés qui partiront des tram A & B de Caen lundi 4 septembre à 8h. Personnes à contacter :

  • Départ Ligne B d’Hérouville-St-Clair : Aurèle 0614654831
  • Départ Ligne A d’Ifs Jean Vilar : Anne (basselet.anne@gmail.com )

Les #Naindignés à accrocher vous seront donnés au point de départ et ensuite, vous descendez quand vous voulez selon vos obligations de la journée. N’oubliez pas vos téléphones et appareils photos.

RDV à 19h ce soir (dimanche) devant la statue de la place St-Sauveur pour la distribution des #Naindignés à utiliser demain dans les transports en commun !

Succès du Camp Climat : 600 militant·e·s prêt·e·s à passer à l’action !

source : Alternatiba, 28/08/2017

Le Camp Climat 2017 a rassemblé 600 personnes pendant 12 jours de formation intensive, du 4 au 16 août. L’enjeu : passer de la formation à l’implication concrète dans le mouvement climatique via les mobilisations prévues dès la rentrée et le nouveau Tour Alternatiba en 2018 !

223 sessions de formation ont été animées par plus de 60 formateurs dans le cadre du Camp Climat organisé par Alternatiba, les Amis de la Terre et Action Non-Violente COP21 (ANV-COP21), dans le village de Maury (Pyrénées Orientales). Communication, réseaux sociaux, vidéo, stratégie, logistique, informatique, communication non-violente, action non-violente, graphisme… de nombreuses compétences ont été partagées avant d’être mises en pratique dans le cadre d’une simulation d’action non-violente de masse grandeur nature, menée par 300 participants lors du dernier week-end. Voir la suite.

Lire aussi Au Camp climat, de nouveaux militants ont gaiement préparé les luttes à venir (Reporterre, 02/09/2017).