Comment agir ?

On y vit, on agit !

 

 

Pour accélérer la transition et faire changer d’échelle les alternatives, il est important voire nécessaire d’agir au niveau local.

50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local !

Par exemple, une cantine qui bascule en cuisine bio va s’approvisionner en aliments bio, locaux et de saison, elle devient un levier permettant d’augmenter la part de production agricole bio et locale sur le territoire.  : En créant cette demande, elle encourage des exploitations à se convertir en bio et a ainsi un impact beaucoup plus important sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et le développement des emplois locaux..

Toutes les alternatives vertueuses pour le climat peuvent être des politiques publiques dans nos territoires : réseau de transports en commun et pistes cyclables, production d’énergies renouvelables, meilleure gestion des déchets…


N’attendons plus les États, agissons dans nos villes et nos villages !

Cette année, nos élus doivent adopter des plans climat c’est-à-dire mettre en oeuvre des actions concrètes pour lutter contre les changements climatiques au niveau local. C’est une opportunité inédite pour demander à nos élus de développer ces alternatives à l’échelle du territoire.

Comment la saisir ? Créez un collectif de suivi citoyen, prenez rendez-vous avec vos élus, proposez-leurs des mesures. L’objectif de la campagne Alternatives territoriales est de vous accompagner lors de chacune de ces étapes grâce à des formations, des kits, de la mise en réseau, ou encore des conseils.
Contact : alternativesterritoriales@alternatiba.eu

Pour développer les alternatives sur votre territoire, rejoignez la campagne Alternatives Territoriales !

 

Je rejoins la campagne

Je télécharge le kit de mobilisation


721 668 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter