La Chorale ALTERNATIBA pour le climat

Une chorale de joyeux citoyens s’est créée avec l’organisation d’ALTERNATIBA Loiret et des membres du collectif SPLF45 (déjà militants chantants avec un joli carnet de chant : http://splf45.blogspot.fr/2014/04/chants-pour-champs.html ).

CETTE CHORALE très AMATEUR EST OUVERTE À TOUS, les nouveaux sont  toujours les bienvenues !

chorale

Les prochaines dates de répétition sont :

– mercredi 26 août 2015, 20h30
– lundi 31 septembre, 20h30
– lundi 7 septembre, 20h30
– jeudi 17 septembre, 20h30

et notez aussi le dimanche 6 septembre, au cas où on déciderait de répéter grandeur nature au forum des associations de Saint Jean de Braye.

Le lieu est toujours la salle de la Pomme de Pin, rue Gallouédec à Saint-Jean de Braye (au fond du parc)

Nous vous invitons à découvrir les chansons qui nous entourent et parlent naturellement de la protection du climat et de notre belle Terre.

CARNET DE CHANTS/CHAMPS pour le village festif et alternatif du samedi 19 septembre :

Vive nos champs (sur l’air de Vive le vent)

Refrain :
Vive nos champs
Vive nos champs
Vive nos champs boisés
Ils nous nourrissent, nous dégourdissent
Nous font respirer oh !
Vive nos champs
Vive nos champs
Autour d’Orléans
Biodiversité, nature santé,
Il faut les préserver
Près de la tangentielle
Déjà bien saturée,
Une idée désastreuse
pourrait se concrétiser
Nos élus ont décidé
Avec le groupe Mulliez,
Qu’il fallait bétonner
15 hectares de terres cultivées

Refrain

Pour une bouchée de pain,
Ils ont cédé nos biens,
A des exilés fiscaux
logeant en Belgique bien au chaud
Pour qu’ils implantent chez nous
Un décathlon immense
Qui fera d’la concurrence
A tous ceux qui existent déjà

Refrain

240 emplois,
c’est ce qu’ils nous ont promis,
Mais nous on n’y croit pas
Et aucune preuve nous est fournie
La seule garantie,
à par leur gros profits,
Pour nous c’est le béton,
Les bagnoles et la pollution
Nous on veut pas
D’Oxylane !
D’Oxylane – Décathlon !
Renseignez-vous, rejoignez-nous,
Signez la pétition !
Non au béton
non au béton,
et à la pollution,
On veut des légumes et des fleurs
et des agriculteurs !

Refrain ALTERNATIBA

On avance la transition arrive
On sait que c’est ça la solution à cette crise
On est nombreux à taffer dur pour les alternatives
De Bayonne à Paris on se mobilise !
WAAAHOU !

Oh He Hein Bon

1 – Oh! Hé! Hein! Bon!
Qu’est-c’qu’on va faire des champs de blés,
Des alouettes et des poneys,
Du béton, du pognon,
C’est ça votre solution,
Oui on sait on gâche tout mais c’qu’on veut pas
C’est qu’on se moque de nous
Oh! Hé! Hein! Bon!

2 – Où avez-vous mis les outils,
l’ débat la démocratie,
Nos avis, sont-ils lus ?
Nos arguments entendus ?
Oui on sait on gâche tout mais c’qu’on veut pas
C’est qu’on se moque de nous.
Oh! Hé! Hein! Bon!

3 – Pourquoi raser défricher
Une zone pas encore achetée
faciliter les travaux
de ce délire mégalo
Oui on sait on gâche tout mais c’qu’on veut pas
C’est qu’on se moque de nous
Oh! Hé! Hein! Bon!

4 -Où elle sera la ville verte,
la ville jardin ville durable
sous les bagnoles, le bitume

C’est tant pis pour les légumes
Oui on sait, on gâche tout mais c’qu’on veut pas

C’est qu’on se moque de nous
Oh! Hé! Hein! Bon!

Jeu rythmique
2 fois : une fois paroles et percutions corporelles

– Est-ce que tu aimes le béton?

– Non non, je n’aime pas ça = main main cuisse1 cuisse2 cuisse1 cuisse2

– Je bétonne quand même, je bétonne quand même, je bétonne quand même

– Arrête! = torse main

– Pourquoi tu n’aimes pas ça?

– Ça pollue et c’est vraiment laid = torse torse torse cuisse 1*4

– Je vais quand même le faire!

– Non! Non! = pied 1 pied 2

– Si !

– Non! = pied 1

– Si!

– Non! = pied 2

Reprise au début que percutions corporelles

Final :
– Je continue?

– NONNNNN! Hurlé

Niquons la planète – HK & Les Saltimbanks – Citoyen du monde

1. Devant mon poste de télé
J’les vois m’ raconter des salades
Ils disent que la Terre est en danger
Ils disent qu’notre planète est malade
Ils font flipper ces écolos
À nous dire qu’on va tous crever
Faudrait qu’on roule tous à vélo
Et pourquoi pas voter Bové ?
Moi j’préfère rouler en Hummer
Manger des sandwichs OGM
Clim à fond, trois cent à l’heure
Total, GPS, GSM
Vu qu’on doit tous y passer
Alors allons-y tous en même temps
Faisons pas les choses à moitié
Profitons-en

Refrain :
Niquons la planète
Niquons la planète

2. I have a dream, j’ai fait un rêve
D’une guerre mondiale nucléaire
Où les enfants d’Adam et Ève
S’entretueraient comme des frères
I have a dream, oui j’ai rêvé
D’un tsunami, tremblement de terre
Qui détruirait l’humanité
Nous enverrait tous en enfer
Faisons péter la couche d’ozone
Rasons tout, faisons place nette
Ne laissons surtout pas à nos mômes
Le plaisir de payer nos dettes
I have a dream, je vous le dis
I have a dream, alléluia
Et quand viendra ce jour béni
Prions pour voir ça

Refrain

Et tant qu’à faire, faisons le bien
Faisons pas les choses à moitié
Vu qu’toute façon, on va tous crever
Un seul objectif en tête : niquons la planète
Faisons l’amour à la terre
Des tonnes de pétrole dans la mer
Du CO2 dans l’atmosphère
Et du phosphore dans nos rivières
De la dioxine dans nos desserts
Des piscines en plein désert
Cinquante degrés en plein hiver
Et tant pis pour l’ours polaire : un ours ? À quoi ça sert ?

Refrain

Refrain

L’hymne de nos campagnes Tryo – Mamagubida

1. Si tu es né dans une cité HLM
Je te dédicace, ce poème
En espérant qu’au fond de tes yeux ternes
Tu puisses y voir un petit brin d’herbe
Hey ! Les man faut faire la part des choses
Il est grand temps de faire une pause
De troquer cette vie morose
Contre le parfum d’une rose

Refrain :
C’est l’hymne de nos campagnes
De nos rivières, de nos montagnes
De la vie man. . . du monde animal
Crie-le bien fort, use tes cordes vocales !

2. Pas de boulot, pas de diplômes
Partout la même odeur de zone
Plus rien n’agite tes neurones
Pas même le shit que tu mets dans tes cônes
Va voir ailleurs, ici rien ne te retient
Va vite faire quelque chose de tes mains
Ne te retourne pas : ici tu n’as rien
Et soit le premier à chanter ce refrain

Refrain

3. Assieds-toi près d’une rivière
Écoute le coulis de l’eau sur la terre
Dis-toi qu’au bout, (hey !) il y a la mer
Et que ça, ça n’a rien d’éphémère
Tu comprendras alors, que tu n’es rien
Comme celui avant toi, comme celui qui vient
Que le liquide qui coule dans tes mains
Te servira à vivre jusqu’à demain matin

Refrain

4. Assieds-toi près d’un vieux chêne
Et compare-le à la race humaine
L’oxygène est l’ombre qu’il t’amène
Mérite-t-il les coups de hache qui le saigne ?
Lève la tête, regarde ses feuilles
Tu verras peut-être un écureuil
Qui te regarde, de tout son orgueil
Sa maison est là, tu es sur le seuil

5. Peut-être que je parle pour ne rien dire
Que quand tu m’écoutes tu as envie de rire
Et si le béton est ton avenir
Dis-toi que c’est la forêt qui fait que tu respires
J’aimerais pour tous les animaux
Que tu captes le message de mes mots
Car un lopin de terre, une tige de roseau
Servira à la croissance de tes marmots (x2)

Refrain

Refrain

La Maison Près De La Fontaine Nino Ferrer

La maison près de la fontaine
Couverte de vigne vierge et de toiles d’araignée
Sentait la confiture et le désordre et l’obscurité
L’automne
L’enfance
L’éternité…

Autour il y avait le silence
Les guêpes et les nids des oiseaux
On allait à la pêche aux écrevisses
Avec Monsieur le curé
On se baignait tout nus, tout noirs
Avec les petites filles et les canards…

La maison près des HLM
A fait place à l’usine et au supermarché
Les arbres ont disparu, mais çá sent l’hydrogène sulfuré
L’essence
La guerre
La société…

C’n’est pas si mal
Et c’est normal
C’est le progrès.

Le Lion Est Mort Ce Soir (revisité pour la fin)

Dans la jungle
Terrible jungle
Le lion est mort ce soir
Et les hommes
Tranquilles s’endorment
Le lion est mort ce soir

Owimbowè X 7
AHH HIIIIIIIIIIIIII… X 2

Tout est sage
Dans le village
Le lion est mort ce soir
Plus de rage
Plus de carnage
Le lion est mort ce soir

Owimbowè X 7
AHH HIIIIIIIIIIIIII… X 2

L’indomptable
Le redoutable
Le lion est mort ce soir
Vient ma belle
Vient ma gazelle
Le lion est mort ce soir

Owimbowè X 7
AHH HIIIIIIIIIIIIII… X 2

Dans la jungle
Sa race éteinte
Le lion est mort ce soir
Le dernier de toute sa lignée
(récité) Mince, le lion est mort ce soir !

La Montagne – Jean Ferrat

Ils quittent un à un le pays
Pour s’en aller gagner leur vie
Loin de la terre où ils sont nés

Depuis longtemps ils en rêvaient
De la ville et de ses secrets
Du formica et du ciné
Les vieux ça n’était pas original
Quand ils s’essuyaient machinal
D’un revers de manche les lèvres
Mais ils savaient tous à propos
Tuer la caille ou le perdreau
Et manger la tomme de chèvre

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s’imaginer
En voyant un vol d’hirondelles
Que l’automne vient d’arriver ?

Avec leurs mains dessus leurs têtes
Ils avaient monté des murettes
Jusqu’au sommet de la colline
Qu’importent les jours les années
Ils avaient tous l’âme bien née
Noueuse comme un pied de vigne
Les vignes elles courent dans la forêt
Le vin ne sera plus tiré
C’était une horrible piquette
Mais il faisait des centenaires
A ne plus que savoir en faire
S’il ne vous tournait pas la tête

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s’imaginer
En voyant un vol d’hirondelles
Que l’automne vient d’arriver ?

Deux chèvres et puis quelques moutons
Une année bonne et l’autre non
Et sans vacances et sans sorties
Les filles veulent aller au bal
Il n’y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s’en faire
Que l’heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l’on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du poulet aux hormones

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s’imaginer
En voyant un vol d’hirondelles
Que l’automne vient d’arriver ?

Ne sera pas chanté au village mais voici la collection des chansons des premières sélections ! https://lite6.framapad.org/p/dU69rp4axhChoraleMilitanteEcologique

One Comment

on “La Chorale ALTERNATIBA pour le climat
One Comment on “La Chorale ALTERNATIBA pour le climat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *