Avez-vous une conduite écologique en voiture ?

Après avoir compris les dangers que la planète encourait, vous êtes un vrai pro du tri sélectif et arrêtez de laisser couler l’eau lorsque vous vous lavez les dents ? C’est parfait ! Mais qu’en est-il de la voiture ? Etes-vous un de ces automobilistes pratiquant la conduite écologique  ? Voici quelques astuces pour conduire une voiture de façon  la plus écologique qui soit.

La voiture, cet espace où le Far-West règne encore

C’est un secret pour personne et de nombreuses études l’ont illustré : la voiture change les gens. Une fois au volant, nous avons tous tendance à nous énerver facilement, à être brusque dès qu’un bouchon s’annonce et malheureusement, tous ces comportements ont d’importantes conséquences.

Tout d’abord pour votre sécurité puisqu’une mauvaise conduite fait planer continuellement le risque de l’accident. Ensuite, financièrement, une conduite brusque abîme davantage la voiture et les frais d’énergie augmente. Et, enfin, plus dommage, vous nuisez à l’environnement de par une consommation excessive d’essence.

Conduite écologique : polluer moins en conduisant mieux

De simples modifications de vos habitudes de conduite vont être très positives. Cela n’est pas facile de corriger le tir quand on conduit depuis des années, mais l’effort en vaut la peine, surtout quand on possède une voiture qui pollue beaucoup.

Les bases de la conduite écologique en ville

Tout d’abord, conduisez serein. Arrêtez les accélérations vives suivis d’un coup de frein vingt minutes plus loin. Outre la totale inutilité d’un comportement si brutal, que vous pouvez constater en voyant la voiture que vous avez doublée cinq minutes avant vous rattraper sans difficulté, vous consommez énormément de carburant en conduisant de cette façon.

Essayez également de passer les vitesses au bon moment. Même si l’on se dit qu’attendre un maximum de temps avant de passer au rapport supérieur « donne de la patate », elle donne surtout une émission supplémentaire à la planète. À moins d’avoir une Ford T, vous allez pouvoir accélérer sans problème en changeant les rapports naturellement, quand votre moteur vous le fait entendre.

Si vous vous retrouvez arrêté pour une durée importante (stationnement pour attendre une personne, accident sur la route), coupez le moteur. De nos jours, les voitures consomment très peu d’essence quand elles démarrent. D’ailleurs, si vous avez une voiture très récente, profitez des arrêts / redémarrages automatiques. En vous mettant au point mort, l’auto coupe le moteur quand le besoin s’en fait ressentir afin d’être le plus écologique possible.

Choisissez mieux vos équipements

Roulez sans porte bagage : À tout moment de l’année, vous pouvez voir des voitures circuler avec le porte-bagages comme si leur départ en vacances six mois plus tard nécessitait déjà la préparation de cet accessoire. Certes, il est très pratique en été, mais les autres mois de l’année, il alourdit votre véhicule et la résistance à l’air augmentant, vous consommez plus.

Utilisez également une huile de moteur qualitative. Ainsi, le diluant se diffuse mieux dans le moteur et vous atteignez plus rapidement une température idéale. La phase de réchauffement étant moindre, vous faites une nouvelle fois des économies de carburant.

Pensez également à vous doter d’une poubelle pour voiture et ne jeter aucun déchet par la fenêtre. La pollution n’est pas que liée au carburant !

Abandonnez la voiture !

Êtes-vous sûr de devoir prendre la voiture pour aller chercher le journal en haut de la rue ? Ou pour aller au stade qui se trouve à 500 mètres de votre domicile ? La voiture est devenue une véritable habitude et beaucoup de vos trajets pourraient être réalisés à pieds. Évitez donc les déplacements inutiles avec l’automobile et reprenez l’habitude de marcher. Cela est mieux pour l’environnement, votre porte-monnaie et l’environnement ! Et il s’agit encore de la meilleure conduite écologique et la meilleure alternative à la voiture qui soit 

Source : gerri

Lien : http://www.gerri.fr/mobilite/astuces-pour-conduite-ecologique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *