Les campagnes d’Alternatiba se précisent !

 

 

IMG_20160703_100343

Les 2 et 3 juillet, une vingtaine de militant-e-s Alternatiba se sont réuni-e-s dans les locaux de la Confédération Paysanne à Bagnolet pour un week-end de travail sur les campagnes décidées les 28 et 29 mai dernier lors de la Coordination européenne des Alternatiba à Lyon. Entre promotion et renforcement des alternatives dans le domaine de l’énergie, et résistance aux traités de libre-échange CETA/TAFTA, l’horizon des projets d’Alternatiba se précise.

 

Le groupe de travail chargé d’affiner la stratégie de campagne sur la transition énergétique a réfléchi collectivement sur la réappropriation citoyenne du modèle énergétique. Alternatiba souhaite impulser une dynamique dans les territoires, fondée sur le scénario Negawatt, afin de développer et concrétiser des projets d’économie d’énergie et d’énergies renouvelables, maîtrisés localement par les habitants et co  llectivités. Cela en s’appuyant sur des alternatives concrètes comme Énergie Partagée et Enercoop. En complément, des liens sont en construction avec 350.org sur la campagne de désinvestissement du secteur des combustibles fossiles auprès de différents acteurs (collectivités, campus universitaire, institutions culturelles) et les Amis de la Terre France sur une campagne liée à la précarité énergétique.

IMG_20160703_112831

Pour lancer cette dynamique, deux temps d’action ont été identifiés:

  • les 1er et 2 octobre 2016, à l’occasion du week-end de mobilisation antinucléaire, pour le passage aux alternatives citoyennes 100% renouvelables
  • les 11 et 12 décembre 2016 à l’occasion de l’anniversaire de la signature de l’accord de Paris

De nombreuses réflexions sont en cours pour repenser les villages des alternatives et tours à vélo, afin de les inclure dans cette dynamique locale autour de la transition énergétique.

Du côté de la campagne TAFTA/CETA, les militant-e-s ont d’abord reçu un membre du collectif Stop TAFTA pour faire le point sur la stratégie globale contre les traités de libre échange : enjeux, historique, cibles, actualité, … car le sujet est complexe. La lutte ne part pas de zéro, elle est active depuis maintenant plus de deux ans. Alternatiba veut ainsi se mobiliser aux côtés et en complémentarité de ses alliés, dans le cadre global du collectif.

IMG_20160703_113003

Parmi les nombreuses menaces liées à ces traités, Alternatiba va surtout se concentrer sur les dangers qu’ils représentent pour la stabilité du climat, et s’engager pour développer des alternatives: relocalisation de l’économie, leviers pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre tout en recréant du lien et de la solidarité locale.

Pour cela, deux axes de travail seront à l’honneur: l’un sur la promotion et le renforcement des monnaies locales, et l’autre rejoignant la campagne “Mon quartier Hors TAFTA” afin que les alternatives défendues par Alternatiba se déclarent et s’engagent contre les traités de libre échange.

 

Sur le court et moyen terme, plusieurs dates de mobilisation seront importantes pour empêcher la signature de ces traités :

  • La “Journée de la Transition” du 24 septembre 2016 (événements hors TAFTA/CETA, débats- tours des alternatives)
  • La manifestation nationale centralisée du 15 octobre 2016 à Paris pour faire pression avant la signature du CETA, au sein de laquelle Alternatiba représenterait le volet climat et alternatives
  • Les “TTIP game over”, grand jeu de désobéissance civile les 4/5 novembre2016 en Europe.

Rendez-vous au Camp Climat du 5 au 15 août

pour avancer ensemble sur ces campagnes !