Récit de Tanika : deux semaines avec le Tour Alternatiba

  • -

Récit de Tanika : deux semaines avec le Tour Alternatiba

Pour moi, le Tour Alternatiba ne commence pas le jour où j’arrive Nantes, mais le jour où je découvre Alternatiba. D’abord à Montpellier, où une amie me parle du village Alternatiba qui a lieu ce week-end et où je me rends déjà convaincue des enjeux de ce qu’ils proposent , puis deux ans plus tard, l’association où je fais mon service civique y tient un stand sur le thème de la citoyenneté et finalement en rentrant après mes études à la Réunion je rencontre l’antenne locale qui va être invitée quelques mois plus tard à participer au Tour (merci déjà pour ça).

Tanika tient un drapeau de la Réunion

Tanika

Mais c’est vrai que quand j’arrive à Nantes ce lundi 2 juillet et que je rentre dans cette grande maison, que je retrouve mes copains de la Réunion, que j’y vois plein de gens en train de s’activer un peu de tous les côté… Je suis super excitée de voir ce que nous réserve la suite de l’aventure !! Moi qui ne suis pas une grande sportive, je commence tout juste à appréhender les kilomètres de vélo qui nous attendent. Après les premiers échanges, la distribution des rôles de la semaine, l’annonce des rôles du lendemain, la présentation des triplettes, du vélo sono, des camions, de la quadriplette, un petit tour de table et les prénoms des personnes avec qui on va passer de si bons moments dans les prochains jours, on prépare le repas, on se régale, on se détend (pour ceux qui viennent d’arriver et qui ne se rendent pas encore compte du rythme à venir, les autres sont sur le qui-vive jusqu’à 2h du mat’ encore !).

Tanika place des pâquerettes au casque d'un cycliste

Photo : Philippe Peneau

Enfin c’est parti, pour le premier jour on a le droit à une triplette de réunionnais, la route est belle en quittant Nantes ! Et à partir de là je crois que je perds toute notion du temps, les moments s’enchaînent tous plus magiques les uns que les autres, il y a d’abord la première vélorution, puis on est accueilli le midi on nous propose un super repas qui fait du bien après ces premiers kilomètres, et tous les jours on a le droit à des repas tous aussi bon! A chaque arrivée un même rituel et toujours des ambiances différentes, les acteurs locaux et les solutions face au dérèglement climatique sont présents à chaque étape.

Adopte une initiative

Village des Alternatives à Angers

Les solutions pour nous loger chaque soir ont elles aussi déjà été trouvées à l’avance, un coup on est dans une maison, puis dans un grand gymnase (où on a quand même faillit dormir dans les douches avant de se reprendre et d’amener les matelas dans la grande salle), j’ai aimé la fois aussi où il y avait un détecteur automatique de mouvement pour la lumière dans la salle où l’on dormait, j’ai adoré la fois où l’on a dormi sous un chapiteau, mais aussi quand on dormait en ville dans des apparts qui me rappelaient mes anciennes collocations ! J’ai aimé rencontrer tous ces gens qui se sont joints à nous pour pédaler, il faut savoir que ce n’est pas toujours si facile de nous suivre, il faut s’accrocher sur les horaires mais il y avait presque toujours des cyclistes autonomes et motivés pour nous suivre et tous de bonne compagnie !

Tanika tient un vase de tournesol sur sa tête

La Flèche

De plus, j’ai pu participer aux formations à l’action non-violente et à la désobéissance civile face aux projets climaticides ! J’ai adoré arriver à Rouen après le jour de la finale et de la fin de la coordination européenne des Alternatiba ! Après déjà deux semaines de vélo dans les pattes, on revoit plein de gens qui nous ont accueillis sur les étapes précédentes, c’est le bonheur ! Et c’est parti pour une vélorution dans les rues de Rouen, on est toujours bien plus chaud que le climat et déterminé à faire changer le système.

Le lendemain, la dernière journée de vélo sur le Tour est déjà arrivée, aujourd’hui c’est toute la journée sur les triplettes, grosse étape le matin, on monte, on descend, on se perd (un tout petit peu), on remonte, on redescend, on arrive pour le déjeuner trooooooop fières de nous et l’après-midi je n’ai pas vu d’étape aussi tranquille en ces deux semaines de vélo que cette arrivée à Beauvais ! Juste de quoi prendre le temps de réaliser que les triplettes c’est fini pour cette fois et qu’il faut vraiment qu’on prépare l’extension du tour à la Réunion ! Les cyclistes n’auront qu’à bien préparer leurs cuisses pour les plus courageux qui veulent s’aventurer dans les Hauts et pour les moins téméraires, le littoral réunionnais est magnifique !

Les cyclistes du Tour Alternatiba sautent dans l'air devant un chapiteau

Couffé

On ne peut pas tout raconter de ces deux semaines en une page et la première et la dernière journée ne ressemblent à aucun des jours qu’il y a eu entre ce début et cette fin. Je ne vais pas prendre le risque de citer toutes les personnes avec qui j’ai aimé échanger pendant mon passage sur le Tour Alternatiba mais j’espère qu’elles se reconnaîtront et j’en suis sûre d’ailleurs ! Merci pour tout ce que vous faites, pour ce Tour, sur vos territoires, sur le terrain, pour votre joie de vivre et votre détermination, on se retrouve très vite !

Tanika


Rechercher sur le site

810 289 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter