Campagne « Alternatives Territoriales » : la transition écologique et sociale des territoires !

  • -

Campagne « Alternatives Territoriales » : la transition écologique et sociale des territoires !

Face à l’urgence du défi climatique et à l’insuffisance des politiques nationales et internationales mises en œuvre pour y répondre, de nombreuses villes et collectivités locales doivent prendre leurs responsabilités et s’engager à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre dans le but de limiter les risques liés au dérèglement climatique. Ces changements s’opèrent soit volontairement, soit pour répondre à de nouvelles obligations réglementaires (Loi de transition énergétique).

Pour soutenir cet élan, Alternatiba, ANV-COP21 et le Réseau Action Climat ont lancé en décembre dernier une campagne visant à impliquer les citoyen·ne·s dans l’élaboration des politiques climat de leurs territoires de manière à les rendre les plus ambitieuses possibles : la campagne Alternatives Territoriales. Aujourd’hui, après trois mois seulement, la mobilisation bat son plein !

Alternatives Territoriales

Fais surfer ton territoire sur la vague des alternatives !

La pertinence de l’échelon local dans la lutte contre le dérèglement climatique

Le fait de cibler le local est complémentaire de notre travail sur le national, et permet de pallier les carences des négociations et des accords entre les gouvernements. Mais ce n’est pas tout, car cet échelon est en lui-même pertinent , voire indispensable, en raison de la part de responsabilité des administrations territoriales dans les émissions de gaz à effet de serre de leurs pays, et du potentiel qu’elles représentent. En effet, selon le dernier rapport du GIEC, 50 à 70 % des leviers d’action se trouveraient au niveau local !

À ce double constat s’ajoute, dans le cas de la France, une opportunité issue de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et du troisième volet de la réforme territoriale. En effet, d’ici le 31 décembre 2018, toutes les intercommunalités de plus de 20 000 habitant·e·s devront élaborer un plan climat-air-énergie territorial (PCAET), c’est-à- dire une feuille de route concrète pour limiter l’impact du territoire dans la modification du climat et à prévenir sa vulnérabilité face à celle-ci.

L’implication des citoyen⋅ne⋅s dans les alternatives territoriales

L’objectif est que les plans climat adoptés se révèlent à la hauteur des circonstances, et de manière plus générale que les élu·e·s s’engagent concrètement en faveur d’une transition écologique. Il importe que les citoyen·ne·s puissent proposer des solutions aux questions qui touchent au plus près leur quotidien et qu’ils et elles soient en mesure de les faire valoir auprès de leurs représentant·e·s.

C’est pourquoi Alternatiba, ANV-COP21 et le Réseau Action Climat ont choisi de fournir des outils, des formations et un accompagnement à celles et ceux qui souhaitent engager ce travail sur leur lieu de vie. Il s’agit d’établir un nouveau rapport de force entre les divers acteurs d’un même territoire qui favorise l’émergence d’un projet commun, mais aussi de diffuser et d’adapter d’une collectivité à l’autre des idées d’alternatives et ainsi faire avancer le pays dans son ensemble.

Les débuts prometteurs de la campagne et des groupes de travail créés

Actuellement, 31 groupes de travail « Alternatives Territoriales » se sont déjà constitués sur autant d’intercommunalités pour définir une stratégie qui soit en adéquation avec les enjeux et le contexte de leur territoire respectif et qui porte les contributions d’éventuels partenaires associatifs locaux. Leurs réflexions ont fait jaillir 6 thématiques principales, plus ou moins prioritaires selon les endroits, à savoir la mobilité, l’alimentation, les énergies, l’économie, les déchets et la gouvernance. Afin de faciliter leurs démarches et de répondre aux besoins particuliers identifiés, les groupes peuvent solliciter l’appui de personnes ressources, c’est à dire “d’experts” des plans climat ou de la stratégie locale; et accéder à une base en ligne comportant des listes de mesures, des lettres-types aux élu·e·s, des retours d’expérience de groupes locaux, ou encore un kit de mobilisation. De telle sorte que plus d’un tiers des groupes sont déjà entrés en contact avec élus ou équipes travaillant sur le climat dans les intercommunalités qui les régissent.

Le Tour Alternatiba : une occasion à saisir !

Cet été, le Tour Alternatiba est une occasion unique pour faire vivre et enrichir la campagne. Chacune des 200 étapes prévues peut permettre de mobiliser les acteurs de la société civile et les pouvoirs publics sur les enjeux du territoire en organisant des débats, des rencontres ou toute autre sorte d’événement. Plusieurs groupes prévoient ainsi des animations particulières, faisant des Alternatives Territoriales un des moyens de préparer le Tour Alternatiba, mais aussi de construire l’après, avec pour horizon les élections municipales de 2020. Dans cette perspective, l’aide de chacun·e est utile ! Comme l’ont déjà fait presque 200 personnes provenant de 57 départements différents, vous pouvez vous inscrire sur le formulaire de campagne qui permettra de vous faire connaître auprès des groupes de travail existants et d’autres personnes motivé·e·s par ce projet près de chez vous. Plus nous serons nombreux⋅ses, plus nous aurons de chances de peser sur les futures politiques locales !

Contacts :
Alternatiba/ANV-COP21 : Rebecca Wangler, rebecca.wangler@alternatiba.eu, 07 69 28 63 24
Réseau Action Climat : Charlotte Izard, responsable Climat et Territoires,
charlotte.izard@reseauactionclimat.org, 06 23 89 44 81

Sites web :
www.reseauactionclimat.org/campagne-alternatives- territoriales
https://alternatiba.eu/alternatives-territoriales/
http://anv-cop21.org/alternatives- territoriales/
https://tour.alternatiba.eu/


Rechercher sur le site

744 226 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter