30 à 40 000 personnes ont célébré la victoire historique de la ZAD à Notre-Dame-Des-Landes

  • -

30 à 40 000 personnes ont célébré la victoire historique de la ZAD à Notre-Dame-Des-Landes

Enracinons l’avenir de la ZAD ! C’est l’appel qui avait été fait pour ce rassemblement du samedi 10 février 2018 : se rassembler sur la ZAD pour construire ensemble l’avenir de cette zone d’expérimentation de vie, en alternative au mode conventionnel de société.

ZAD (c) Raphaël Bodin

© Raphaël Bodin

Les trois panneaux de route qui se suivent sont chacun recouverts d’une lettre graffée jaune : “Z”, “A”, et “D”. Nous venons d’entrer dans la Zone à Défendre.

Tou·te·s équipé·e·s de bottes encore propres, nous marchons le long de la D281 pour rejoindre le point de départ d’un des deux cortèges : Gourbi. Le soleil et la bonne humeur réchauffent la foule de plus en plus dense. À quelques jours du carnaval, le thème de la journée “Nous sommes bocage” a inspiré plus d’un déguisement. Masques indigènes, hommes-arbres et femmes feuillues composent le cortège au milieu des chars qui représentent chacun un projet inutile imposé, comme par exemple une grue d’extraction de sables, et des fanfares, chorales et batucada qui rythment la marche. Dans le respect de la tradition carnavalesque, ce n’est pas le roi, mais les Grands Projets Inutiles Imposés (GPII, pour les intimes) qui sont brûlés à la fin de la parade. Aux côtés de l’avion de bois représentant l’aéroport avorté, des éléments symboliques de Bure, Europacity, ou encore Center Parc alimentent le feu de joie. .

ZAD (c) Raphaël Bodin

© Raphaël Bodin

Alternatiba était présent pour célébrer cette victoire historique d’une lutte citoyenne de plus de 40 ans que représente Notre-Dame-des-Landes et participer à l’enracinement symbolique de l’avenir d’une zone portant haut des alternatives au dérèglement climatique. Agriculture paysanne et pratique des techniques de permaculture, relocalisation dans un but d’auto-gestion, pratique du système d’échange lors des non-marchés… nombreuses sont les expérimentations agricoles et sociales qui y sont pratiquées quotidiennement.

ZAD 10 février

Nous étions là pour soutenir la démarche des opposants au projet de l’aéroport qui, pour la plupart, n’ont pas fini la lutte et se sont mis d’accord, comme expliqué dans le texte intitulé ‘ZAD will survive’, pour dialoguer avec les autorités et obtenir une assise légale qui aboutirait à une reconnaissance par le gouvernement du projet de vie sur la ZAD qui s’est pensé et développé ces dernières années. Le temps de la construction et de la pérennisation de ce qui tenait en résistance à une décision est venu. Il s’agit maintenant de réajuster la colonne vertébrale de la vie sur la ZAD et ce n’est pas non plus la partie la plus facile à gagner.

Nous retournerons à Notre-Dame-Des-Landes au plus tard les 7 et 8 juillet 2018 pour le festival annuel, à l’occasion duquel le Tour Alternatiba fera étape.

 


711 868 !!

Nombre de personnes ayant participé à un Village Alternatiba ou à une étape d'un Tour.

Restez informés !

Entrez votre adresse électronique pour recevoir notre infolettre

Username:

-> Regardez nos vidéos sur la chaîne Youtube Alternatiba

Suivez-nous sur Twitter