Irrintzina, le cri de la génération climat: l’émergence d’un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale

  • -

Irrintzina, le cri de la génération climat: l’émergence d’un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale

476x476-fb-affiche-film

Irrintzina retrace l’émergence des mouvements Alternatiba et ANV COP21 après qu’un pari fou ait été lancé par quelques militant.e.s de Bizi ! depuis Bayonne, afin de déclencher une mobilisation sans précédent en France pour la COP 21 et au-delà. Du Tour Alternatiba à vélo au Sommet des pétroliers de Pau, l’équipe de Fokus 21 a suivi une nouvelle génération militante en faveur de la justice climatique et sociale.

Un tournage à l’image d’Alternatiba : collectif et épique !

De janvier 2015 à avril 2016, Sandra Blondel et Pascal Hennequin, du média citoyen Fokus 21, ont filmé, avec leur équipe, des milliers de personnes qui mettent en œuvre des alternatives concrètes et des résistances non-violentes pour le climat. Tout au long de ce projet, ils ont travaillé avec une vingtaine de médias alternatifs (Aldudarrak Bidéo, Side-Ways, Cométik Diffusion, l’AterJT et d’autres).

Irrintzina a été tourné en total auto-financement, étant produit dans l’urgence et n’entrant pas dans les cases de financement conventionnel. L’équipe de réalisation est parvenue à relever le défi d’un tournage périlleux. La solidarité, l’entraide et le soutien de tout un groupe, ont transformé la participation à d’interminables réunions, le vol à l’arraché d’une caméra ou le vidage d’une carte mémoire imposé par la police lors d’une arrestation, en de forts souvenirs.

Après des centaines d’heures tournées à vélo, en bateau sur le Tour Alternatiba, en coulisse d’actions non-violentes dans certains grands établissements bancaires (concert avec HK ; Réquisition de chaises) ou lors du Sommet des pétroliers offshore de Pau appelé par ANV COP21, le montage du film, qui devrait durer entre 1h30 et 1h45, est en cours de réalisation.

476x476-fb-irrintzina2

Alternatives et Résistances

De Bayonne à Paris, prenant des routes de France et d’Europe, Irrintzina retrace une année et demie d’engagement pour faire connaître les alternatives au dérèglement climatique.

Durant l’été 2015, l’équipe de Fokus 21 a talonné les triplettes et la quadriplette du Tour Alternatiba, en parcourant ces territoires où les alternatives sont expérimentées quotidiennement (communauté Emmaus à Lescar, GartenCoop à Fribourg, etc. ), où des luttes et résistances sont menées par des citoyens et des citoyennes déterminé-e-s (Centrale Nucléaire de Fessenheim, Notre-Dame-des-Landes, etc.) et où des Villages des Alternatives étaient organisés par des collectifs Alternatiba .

Leur caméra tournait aussi pendant COP 21, lorsque 200 personnes ont vécu au sein du Quartier Génial d’Alternatiba à l’Ile-Saint-Denis (93), pendant 15 jours pour préparer des mobilisations (Chaine Humaine pour un climat de paix et Rassemblement aux Champs de Mars à Paris, Village Mondial des Alternatives d’Alternatiba à Montreuil pendant le Sommet Citoyen pour le Climat de la Coalition Climat 21) et pour expérimenter des alternatives concrètes (toilettes sèches, alimentation bio, déplacement à vélo, etc.).

Irrintzina est aussi une plongée dans les résistances menées par les militant.e.s d’ANV COP21 et d’Alternatiba. Résistances, qui prennent la forme d’actions non-violentes et déterminées. L’équipe de Fokus 21 était présente lors de la préparation et la mise en œuvre d’actions de désobéissance civile, avant, pendant et après la COP21. En avril 2016, elle a suivi plus de 300 citoyens et citoyennes de tous âges et venu.e.s de toute la France à Pau, qui se sont formé-e-s et ont mené des actions non-violentes pour bloquer le Sommet du pétrole (chaine humaine, occupation des entrées du bâtiment en s’asseyant – sit-in – ou s’allongeant – die-in – ), pour dénoncer cet événement en incohérence avec l’Accord de Paris, alerter l’opinion publique et les responsables politiques sur la nécessité de laisser 80 % des énergies fossiles (pétrole, charbon et gaz) dans le sol pour stopper le dérèglement climatique. Ainsi, sous leurs yeux est né le mode d’action et d’organisation des mouvements d’ANV COP21 et d’Alternatiba.

476x476-fb-irrintzina1

Irrintzina – nom du cri ancestral des bergers basques pour communiquer de collines en collines – c’est bien le cri d’alarme sur l’effondrement en cours de notre monde. C’est aussi un cri de joie poussé par des centaines de militant.e.s déterminé.e.s qui ont compris que si ensemble, ils et elles ne faisaient rien, personne ne le ferait à leur place.

Le cœur et la chaleur : participons !

Comme dans un bon Irrintzina, c’est le cœur, c’est la chaleur, c’est l’énergie de chacun.e qui fera ce film. Pour que le film puisse être achevé et diffusé dans de bonnes conditions, les équipes de réalisation et de montage ont besoin de soutien. Déjà plusieurs organisations, médias alternatifs et collectifs locaux Alternatiba et ANV COP21 soutiennent ce projet (financement participatif). Des personnalités (Nicolas Haeringer de 350.org, Edgar Morin, HK) participent à des vidéos de soutien du film.

Il nous reste peu de temps pour éviter de tomber dans le chaos climatique et éviter de franchir le seuil d’une augmentation de 1,5°. Il est important que le récit des mobilisations pour la justice climatique et sociale se propage, notamment à travers des projections publiques d’Irrintzina en la présence des réalisateurs et militant.e.s, afin que nous soyons de plus en plus nombreuses et nombreux à réagir face à l’urgence climatique et ses causes.

Une première version de 55 minutes uniquement sur le blocage du Sommet du pétrole à Pau a été diffusée cet été lors du “Camp Climat- Espère 2016“. Il a eu un très bon accueil et a suscité l’envie d’agir chez beaucoup. Actuellement, l’équipe de montage travaille à l’agencement des images du Tour Alternatiba et de la COP21, l’objectif étant de présenter une première version à l’occasion de la COP22.

Des soirées de soutien se mettent en place partout sur le territoire, peut-être près de chez vous. Alors n’hésitez pas à contacter vos groupes locaux Alternatiba ou ANV COP21 si vous souhaitez vous investir dans le soutien à ce projet !

De même, des outils sont disponibles pour toutes et tous afin que de relayer ce projet (http://www.irrintzina-le-film.com/lesoutils/).

Vous pouvez d’ores et déjà réserver les dates suivantes :

> Soirée à Aix en Provence (13) le 3 novembre au Café Culturel Citoyen – le 3C. Projection de 50 mn de l’extrait du film consacré au blocage du sommet des Pétroliers à Pau.

> Projection lors de la coordination européenne des 1000 Alternatiba à Toulouse le 26 novembre (30)

> Fin du financement participatif le 1er décembre 2016

> Avant-première du film à Dax (40) à l’occasion du procès de Jon Palais, accusé de vol en réunion … de chaises, procès prévu le 9 janvier 2017 qui sera celui de l’évasion fiscale et non des militants (en cours d’organisation) !

> Avant-première le 26 janvier 2017 à Salon-de-Provence (13) lors de la 4ème édition du festival « Terre et Avenir »

> Avant-première le 30 janvier 2017 à Die (26) 20h, à l’occasion des Rencontres d’ Ecologie au Quotidien

>> Le lien du site : http://www.irrintzina-le-film.com/

>> Le lien du Facebook : https://www.facebook.com/irrintzina/?fref=ts

>> Le lien du CF : https://www.zeste.coop/fr/decouvrez-les-projets/detail/irrintzina

>> Contacts : irrintzina(at)fokus21.org


Rechercher sur le site

Reste informé·e !

Abonne-toi et reçois notre infolettre !

Suis-nous sur Twitter