La Journée Portes Ouvertes du Quartier Génial : rencontres, partages, et … alternatives !

  • -

La Journée Portes Ouvertes du Quartier Génial : rencontres, partages, et … alternatives !

 

Mercredi 2 décembre, les militants Alternatiba ont eu la joie d’accueillir les habitants de l’Île Saint-Denis au Quartier Génial !

Si l’objectif du QG est bien d’assurer une base logistique et un hébergement pour les militants investis dans les mobilisations citoyennes autour de la COP 21 et dans la préparation du Village Mondial des Alternatives qui aura lieu ce week-end à Montreuil, le QG a également d’autres objectifs. C’est un lieu que nous souhaitons exemplaire quant aux préoccupations écologiques qui doivent influencer nos modes de vie. De plus, l’implantation du QG dans l’Ile Saint-Denis doit permettre de créer des liens avec les habitants de l’Île. Nous ne souhaitons pas juste consommer cet espace mis à notre disposition. Il s’agit de montrer que les alternatives au changement climatique permettent non seulement de résoudre la crise écologique que nous connaissons, mais portent aussi en elles des valeurs humanistes de partage et de solidarité. C’est donc très important pour nous de multiplier les échanges et les rencontres avec les habitants de l’Île, les partenariats et les collaborations avec tous les acteurs du tissu associatif local.

 

C’est dans cet esprit qu’un système de parrainage a été imaginé afin de faciliter les prises de contact. Ainsi, chaque QGiste s’est vu « attribuer » un parrain ou une marraine, c’est à dire un habitant ou une habitante de l’Île avec qui rentrer en contact et pouvoir ainsi s’intégrer plus facilement dans la communauté de l’Île. Aujourd’hui les parrains et marraines sont invités à déjeuner au QG. C’est l’occasion pour eux de découvrir nos installations et aménagements alternatifs, mais aussi de rencontrer les QGistes pour partager un moment de convivialité. L’équipe cuisine du QG s’est surpassée et nous a préparé un copieux et très goûteux buffet, enrichi de succulents mets apportés par les ilo-dionysiens. Rapidement parrains, marraines et filleul(e)s se mélangent et apprennent à se connaître dans une ambiance très chaleureuse. On peut dire qu’on sait recevoir dans l’Île !

 

DSC09887

 

Puis c’est déjà l’heure d’ouvrir nos portes au grand public pour tout l’après-midi, avec la possibilité de visiter les différents espaces de vie du QG ainsi que des ateliers et animations spécialement préparés par les QGistes !

Les citoyens de l’Île Saint-Denis ont donc pu découvrir les installations de notre cuisine extérieure où Pascal, Sébastien et Brendis leur ont expliqué le fonctionnement de nos braseros et fours « étuve », et l’intérêt écologique de ces outils de cuisson en terme de sobriété énergétique (feu de bois avec optimisation de la ressource utilisée) et de réduction d’émissions de gaz à effet de serre. Le problème du gaspillage alimentaire a pu aussi être soulevé à partir de notre démonstration incroyable : nourrir 150 à 200 personnes au QG pendant 2 semaines à partir de denrées invendues récupérées gratuitement ! Il faut savoir qu’actuellement, 30 % de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée !

 

 

Après l’espace cuisine, des animations ont été organisées autour des espaces extérieurs dédiés aux toilettes sèches, au tri des déchets et au recyclage, au compostage. Alexis a pu ainsi expliquer et montrer le fonctionnement des toilettes sèches qui permettent de ne pas utiliser d’eau mais des copeaux de bois, tout en conservant une bonne hygiène et sans poser de problèmes d’odeurs. Quand on sait qu’on utilise en moyenne 9 litres d’eau potable à chaque fois que l’on tire une chasse d’eau, on mesure bien l’économie gigantesque que représente l’alternative des toilettes sèches (sur le plan écologique et sur le plan financier !).

De son côté, Marianne et Marine ont proposé des travaux pratiques pour comprendre comment et pourquoi composter : les principes de la décomposition naturelle qui forme l’humus des forêts sont repris dans le compostage des déchets de nourriture et de toilettes. Ainsi au QG nous compostons nos déchets et permettons ainsi la régénération des cycles naturels : notre compost sera récupéré par un agriculteur de la région qui pourra l’utiliser pour fertiliser ses. Il est à noter que pour cela, nous avons élaboré un partenariat avec des porteurs d’alternatives locales regroupés dans la société coopérative d’intérêt collectif R2K qui anime, entre autres projets, une ferme pédagogique biologique.

 

 

Une autre interaction entre QGistes et acteurs locaux de la transition écologique est également en cours non loin de là : un atelier de construction de toilettes sèches commence sur le parking devant le gymnase que nous habitons temporairement. Tatiana, une QGiste dynamique qui est très investie sur le pôle « atelier fabrication/récupération/bricolage », travaille avec Salah et Jean-Marc des « Compagnons Bâtisseurs » (mouvement associatif d’éducation populaire qui intervient depuis plus de 50 ans pour l’amélioration de l’habitat en aidant et en accompagnant des habitants en difficulté, et aussi pour l’insertion économique dans le secteur du bâtiment en formant des personnes en difficulté). Les accompagnent également les membres de l’association du Jardin du Figuier (jardins partagés situés en bordure de Seine à l’Île Saint-Denis). Ce groupe de citoyens a donc récupéré un terrain prêté par la mairie et y développe des projets. La construction de toilettes sèches d’aujourd’hui correspond à un besoin. Ces jardins partagés travaillent aussi en réseau avec d’autres associations comme ICI (les architectes d’Initiatives Construites Ilo-dyonisiennes) ou les Incroyables Comestibles (écologie et agriculture urbaine) représentés pour l’occasion par Catherine. Des bénévoles dyonisiens sont venus renforcer l’équipe : Samir, Farid, Nicolas, ainsi que des QGistes comme Clément et Jay. Il est donc prévu de construire des toilettes sèches, de faire ensemble pour apprendre, à partir de matériel de récupération et de palettes en bois, puis de transporter l’œuvre achevée au Jardin du Figuier. Tous sont impatients de s’y mettre !

 

DSC09761

 

Les ateliers et animations se poursuivent à l’intérieur du QG. Au niveau de la mezzanine, beaucoup d’agitation autour d’un atelier vélo improvisé dans notre espace bricolage avec la présence de l’association Bicyclo. Yonny, Mehdi et Philippe sont venus proposer leur aide aux habitants de l’Île pour réparer leurs vélos. Possédant des locaux-ateliers vélos à St Denis (rue Gabriel Péri) et à Clichy, l’association organise aussi des ateliers d’autoréparation mensuels à l’Île Saint-Denis et est présente dans ce lieu bouillonnant d’initiatives et d’alternatives que l’on appelle Phares (Pôle d’Hospitalité aux Activités à Rayonnement Écologique et Solidaire). Les militants d’Alternatiba connaissent bien ce lieu où nous sommes souvent accueillis pour nos réunions ou pour trouver des espaces de travail.

Juste à côté, Nico, l’un des QGiste, présente ses vélos générateurs d’électricité : « Mesure tes watts pour changer le monde à coups de pédaliers ! ». Cet atelier se veut avant tout pédagogique : il ne s’agit pas de chercher à alimenter en électricité notre vie de tous les jours avec des vélos générateurs (ils ne suffiraient pas !). Il s’agit plutôt de supports pédagogiques pour comprendre le phénomène de production d’énergie, pour percevoir la quantité d’énergie importante nécessaire pour couvrir nos besoins actuels et pour intégrer la nécessité d’opter pour la sobriété énergétique ; développer les énergies renouvelables pour réduire notre impact sur l’environnement : oui, mais pas seulement ! Il faut aussi réduire notre consommation énergétique ! Beaucoup d’enfants sont passés par cet atelier ludique cet après-midi et les échanges furent riches.

 

DSC09821

 

Car les enfants n’ont effectivement pas été oubliés dans cette journée « Portes Ouvertes ». Des QGistes ont préparé un « Quizzatibaaa ! » qui pouvaient être complété en recherchant les informations sur les différents espaces et ateliers visités. Puis un espace enfants a été aménagé pour accueillir les « alternatibiens » en herbe et pouvoir avec eux trouver les ultimes réponses au quiz, dessiner leur quartier génial idéal, et même confectionner, avec Lucile et Axel, des petits porte-monnaie à partir de matériaux de récupération (briques alimentaires) et de techniques de pliage.

A l’autre extrémité de la mezzanine du gymnase, l’espace détente propose des ateliers pour prendre soin de soi ; Emmanuelle et Dominique propose différentes choses : massages, réflexologie, présentation de notre « pharma’tiba » (petite pharmacopée naturelle constituée d’huiles essentielles, de baumes naturels et de tisanes), et même des câlins gratuits ! On retrouve dans cet espace beaucoup de femmes de cette formidable association « Les femmes de l’Île ». Ces femmes font un important travail pour tisser des liens au sein de la communauté, pour se rencontrer par le biais de différents ateliers ou de sorties, de cafés-débats, de journées à thème (mobilisations contre la violence faite aux femmes ou contre le cancer du sein), etc. Maddhy, membre de l’association, est fière de nous expliquer que depuis plusieurs années, elles envoient une délégation à la Conférence Mondiale de la Femme (3 femmes de l’Île se sont rendues à Athènes cette année !). Les membres d’Alternatiba qui ont participé au Tour Alternatiba en vélo se souviennent très bien de l’étape de l’Île Saint-Denis et du formidable accueil de la communauté et des « Femmes de l’Île ». Personne n’aura oublié le merveilleux jus de gingembre préparé pour nous à cette occasion… car les femmes de l’île aiment les choses festives ! Elles ont aussi été d’une grande aide en mettant leurs talents de couturières au service de la confection des assemblages de tissus qui matérialisent et décorent nos dortoirs. Un grand merci à elles pour leur générosité et leur soutien !

 

 

En redescendant au rez-de-chaussée, les visiteurs du QG ont pu profiter de différentes animations, tout d’abord avec une petite conférence gesticulée initiée par Garlic (un militant d’Alternatiba Gironde) qui explique le phénomène de dérèglement climatique et les enjeux de la COP21 avec humour (« Le Climat Emoi et moi ! »). Les rires fusent et les spectateurs apprécient cette façon originale de sensibiliser les citoyens à la crise écologique. Un peu plus tard, des initiations au yoga et au Qi Qong sont proposées avec Charles et Clarisse, rassemblant bon nombre de visiteurs qui apprécient ce moment de sérénité.

 

Au final, ici au QG, nous sommes ravis de cette journée portes ouvertes : beaucoup d’échanges fraternels avec les habitants de l’Île Saint-Denis (qui ont décidément le sens de l’hospitalité !), beaucoup de sourires échangés, beaucoup de discussions, beaucoup de partage et de collaboration, beaucoup de bonne humeur. Nous espérons qu’il y aura encore d’autres occasions de renforcer ces liens avec la communauté de l’Île au cours de ces 2 semaines. Urgence climatique, justice sociale, nous militons tous pour un monde plus juste, plus équitable, plus solidaire. Nous affirmons notre unité et notre soif de vivre ensemble, parce qu’ensemble : NOUS SOMMES UNE FORCE IMMENSE !

 

DSC09897

Impression


Rechercher sur le site

Reste informé·e !

Abonne-toi et reçois notre infolettre !

Suis-nous sur Twitter