Point info-rencontre Alternatiba Le Havre au Louisiane

Venez rencontrer l’équipe Alternatiba Le Havre au Louisiane tous les mercredis soir en after work pour vous informer et peut-être, on l’espère participer à cet événement au Havre!
pub-Point-info-septembre

L’événement est par là:
https://alternatiba.eu/lehavre/events/point-info-rencontre-alternatiba-le-havre-au-louisiane-2015-09-02/

Financement participatif

Nous avons lancé un financement participatif sur Arizuka qui vous permet de soutenir Alternatiba Le Havre, tous les détails de l’utilisation de ces fonds et les contreparties sont sur le site! Nous avons besoin de vous pour faire en sorte que ce Festi’Village se passe dans les meilleures conditions!

Cliquez sur l’image ci-dessous pour vous rendre sur la page Alternatiba Le Havre sur Arizuka
arizukalbtalh

http://www.arizuka.com/fr/projects/festi-village-alternatiba-le-havre

Appel à volontaires

Une rubrique Appel à Volontaires est disponible sur le site, elle comporte une fiche d’inscription!

Cliquez sur l’image pour vous rendre sur cette page d’inscription

flyer volontaires altba-page001

Alternatiba le Havre se précise

 

 

 

 

Alternatiba le Havre c’est dans un tout petit peu plus d’un mois, nous avons d’autant plus besoin de vous pour diffuser ces informations:
bandeau fb arizvolont-page001

L’AlterTour Normand sur le départ

Il y avait l’AlterTour organisé depuis quelques années sur le temps des vacances d’été en miroir du Tour de France officiel et commercial, il y a le tour Alternatiba France cette année de COP21 qui vient de vivre quelques péripéties du coté de Fessenheim et il y aura, première quinzaine d’août 2015 le 1er AlterTour Normandie, qui propose à une quinzaine de personnes de faire un petit tour de Haute-Normandie du coté des lieux où les alternatives concrètes sont en action comme des fermes d’AMAP, fermes pédagogiques, cidreries, chantiers participatifs en lien avec le futur village Alternatiba du Havre,…et le tout en vélo bien sûr!

Sur le même principe que l’AlterTour France mais au niveau régional, la construction du parcours pour relier les initiatives est en cours de finalisation…Départ le 1er Août au matin.
Caramel au beurre salé sur la tarte aux pommes et calva, le 12 Août, il est prévu de vélorutionner en accompagnant l’AlternatibaTour sur une partie de son trajet entre Rouen et Pont-Audemer!

Tout cela dans la joie et la bonne humeur de faire des bonnes rencontres humaines et solidaires et pourquoi pas vous donner la confiance de, vous aussi, vous lancer dans la réalisation d’une des alternatives concrètes du monde de demain!

La carte du parcours : http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/altertour-normandie-2015_28845#9/49.5421/0.8075
altertournormand2015

Il reste quelques place alors si cela vous intéresse et que vous êtes disponible cette première 15zaine d’Août, dépêchez vous de contacter Emilie

Revue de presse climat & Cop 21 du 23 juillet 2015

Cette semaine, dans la revue de presse climat & Cop 21, aboutissement de la loi de transition énergétique, éclaircie du coté des négociations et contributions et interlude spirituel, avec notamment :

Côté négociations, rencontre informelle et flopée de nouvelles contributions
COP21: l’Afrique centrale soumet ses propositions pour le climat – RFI – 23 juillet ; où des parlementaires et ONG d’Afrique centrale s’accordent sur un texte de propositions et positions pour la Cop 21, qui devrait être proposé par la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).
COP 21 : une éclaircie dans le brouillard des négociations – Novethic – 22 juillet ; où l’on s’intéresse à “la première réunion ministérielle “informelle” sur le climat, qui réunissait les représentants de 46 pays à Paris”, aux réelles avancées obtenues, aux points de blocage qui existent encore et aux prochaines échéances.
COP 21 : La contribution stratégique des Îles Marshall pour les états insulaires – Novethic – 20 juillet ; où les Iles Marshall rendent la première contribution d’un État insulaire, avec des objectifs rapides et ambitieux qui permettraient de maintenir le réchauffement en dessous de +1,5°C, comme un signal aux autres États de l’urgence d’un accord.
Climat : sept entités du triangle polynésien adoptent un « Pact » pour se faire entendreLa Gazette des communes – 17 juillet ; où l’on découvre que sept États ou territoires polynésiens se sont accordés sur une déclaration pour la COP21, réclamant notamment un accès plus simple aux financements via le Fonds vert ainsi que la reconnaissance du statut de « grands États et territoires océaniques » plutôt que de « petits États insulaires ».
Et pour aller plus loin, Pierre Radanne fait également le point sur les disparités entre contributions des Etats, notamment quant à leur degré de précision. 

La solidarité internationale et la justice climatique en berne
L’homme qui voulait devenir le premier « réfugié climatique » – La Croix – 22 juillet ; où la Cour suprême néo-zélandaise a refusé une demande d’asile climatique d’un habitant d’un archipel menacé par la montée des eaux, estimant que “le statut de réfugié climatique n’est pas reconnu par les conventions internationales”.
Conférence d’Addis-Abeba : statu quo sur le financement d’un développement sobre en carbone – Novethic – 17 juillet ; où l’issue décevante de la conférence interroge sur la bonne volonté des pays développés, sur la lutte contre l’évasion fiscale et sur l’investissement privé pour le financement d’un développement sobre en carbone dans les pays du Sud, crucial pour un accord ambitieux pour la justice climatique.

La vote de la loi de transition énergétique en France, son analyse à l’aune des objectifs climatiques
L’incroyable histoire de la loi de transition énergétique, que vous raconte une frise exclusive – Reporterre – 23 juillet ; où Reporterre narre l’histoire de la loi de transition énergétique, et le parcours de trois ans qui a abouti à son vote, controversé, le 23 juillet.
La loi sur la transition énergétique définitivement adoptée au Parlement – Le Monde – 22 juillet ; où l’on fait le point sur les grands traits du texte finalement voté par le Parlement le 22 juillet, ses objectifs, quelques réactions, et quelques pistes sur la suite, ses décrets d’application, et le report de la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).
Entre transition énergétique et défi climatique, où en est la France ? – Le Monde – 22 juillet ; où l’Iddri fait le point sur la consommation énergétique de la France, les enjeux de mobilité, de renouvelables et d’efficacité énergétique, et plaide pour une approche participative de la transition.
Transition énergétique : les 5 mesures qui doivent changer votre vie – Le Nouvel Obs – 22 juillet ; où l’on se penche sur des mesures très directes et quotidiennes de la loi de transition énergétique, avec notamment la fin des sacs plastiques, les chèques énergie, des équilibrages de fiscalité ou le déploiement des nouveaux compteurs intelligents controversés.

Mais aussi la question spécifique de la réduction de la place du nucléaire…
Fin du « tout nucléaire » en France : des questions restent en suspens – Le Parisien – 23 juillet ; où si la part du nucléaire a été réduite dans le mix français via la loi de transition énergétique, l’on s’interroge en pratique sur le méthode, le calendrier et le devenir des énergéticiens.
L’inexorable déclin du nucléaire face aux énergies renouvelables – Le Figaro – 22 juillet ; où le rapport annuel de situation de l’industrie nucléaire (WNISR) pointe la progression des énergies renouvelable, le déclin du nucléaire à travers le monde malgré des résistances en France ou aux Etats Unis… mais aussi que les centrales thermiques dominent encore avec 67,9% de la production énergétique mondiale.

A noter que le tour Alternatiba est passé par Fessenheim le 20 juillet… avec une prise de parole critiquant la place du nucléaire en France, et une réaction policière surprenante !
Le jury de déontologie publicitaire a aussi estimé que la publicité d’EDF ne pouvait présenter le nucléaire comme une énergie « 100 % sans CO2 ».
… Ainsi que celle de la taxe carbone et du diesel
La taxe carbone va bien quadrupler entre 2016 et 2030 – L’Express – 22 juillet ; où l’on revient sur la hausse de la contribution climat-énergie, dont l’objectif est bien qu’elle augmente fortement d’ici à 2030… même si ce sera au vote chaque année de la loi de finances d’en décider.
« Maintenir l’avantage fiscal du gazole, c’est inacceptable » – Libération – 16 juillet ; où Lorelei Limousin du Réseau Action Climat dénonce la position de Ségolène Royal sur la taxation du diesel, explique la nécessité de l’aligner sur la taxe essence et affirme que les autorités doivent considérer le vélo comme une alternative sérieuse, notamment dans les déplacements urbains.
Climat : la taxe sur les carburants plus efficace que les normes – Le Monde – 16 juillet ; où l’on s’intéresse à la position des économistes, dont “un sondage de l’Université de Chicago a montré que 93 % des économistes préfèreraient la mise en place d’une taxe sur le carburant plutôt qu’une norme de consommation de carburant”, la jugeant plus directe, beaucoup moins cher et moins sujette aux dérives.
Pour aller plus loin, la question se pose aussi pour le transport maritime, sont très néfastes mais étonnement peu taxées ou réglementées. Le transport aérien n’est pas en reste non plus, l’occasion de revenir sur son rôle.
Et pour finir, un sursaut de conscience ?
Un “sommet des consciences” sur le climat à Paris pour préparer la COP21 – Challenges – 21 juillet ; où l’on revient sur ce sommet organisé par Nicolas Hulot le 21 juillet, qui a rassemblé “de nombreuses personnalités religieuses, morales et politiques”, sur les questions d’éthique et de spiritualité quant à la crise climatique.
Climat: le pape François appelle l’ONU à agir – Le Figaro – 21 juillet ; où le pape François, qui organisait une conférence ce début de semaine sur le climat, a appelé avec les participants à entendre “tant la clameur de la Terre que la clameur des pauvres”, estimant que “le réchauffement est l’une des causes de la pauvreté et des migrations forcées”.
«Green faith in action»: Les villes de pèlerinage veulent mieux respecter l’environnement – 20 minutes – 21 juillet ; où l’on en apprend plus sur cette initiative qui vise à sensibiliser les pèlerins quant à l’impact carbone de leurs voyages, et à inciter les villes de pèlerinage à des politiques plus éco-responsables.
Et pour aller plus loin, le site why do I care propose de revenir sur l’appel des consciences et sur le sommet en images.
Un reportage s’intéresse aussi particulièrement à la déforestation et au combat des indiens Guarani, représentés au Sommet.
Et en bonus :
Alertes et constats climatiques : le mois de juin a ainsi battu un nouveau record de chaleur, des spécialistes revoient leurs prévisions et estiment bien plus graves que prévues les conséquences d’un réchauffement de 2°C, auxquelles certains s’intéressent en photos, tandis que l’on s’interroge : bientôt la fin des neiges éternelles dans les Alpes ?
Le soutien aux renouvelables, avec 50 millions d’euros dédiés à la France par le plan Juncker, tandis qu’un arrêté national interpelle : la complexification du dispositif d’achat d’électricité photovoltaïque ne va-t-elle pas nuire aux petits professionnels du secteur ? En tout cas, le Guardian promeut l’énergie solaire dans une vidéo plutôt cool, tandis qu’en Australie l’on expérimente pour la première fois une centrale à vagues, où que l’ONG Carbon Tracker met en garde contre les investissements dans le gaz à long terme.
Aventures journalistiques, avec Reporterre qui lance son projet « Climat et quartiers populaires »pour “donner la voix aux habitants des quartiers populaires sur le changement climatique”, mais aussi le concours Jeunes Reporters pour l’Environnement qui donne une place particulière au climat cette année.
Même pas peur ? Un sondage réalisé dans 40 pays du monde par le Pew Center montre que le changement climatique est la menace la plus citée au monde dans les raisons d’avoir peur, juste avant un attentat de Daech ou la crise économique (graphique ici).
– Le Parisien continue sa série de l’été sur les coulisses des négociations, et se penche cette semaine sur l’historique qui a amené la France à présider la Cop, celui des Cop précédentes, le lourd travail de diplomatie que cela représente, et les points “irrésolus” à ce stade.
Bonne lecture et bonne semaine !

Tout l’été Alternatiba est là !

Des Points infos se tiendront tout l’été pour vous informer, discuter et partager autour d’Alternatiba et du projet de village des alternatives le 26-27 septembre 2015 sur la place du Vieux Marché, quartier Notre Dame du Havre.

Tout d’abord, un rendez-vous “vert” en terrasse à la cool tous les mercredis du mois de Juillet au Louisiane, place du Chillou en début de soirée.

pub Point info mercredi

et aussi dimanche 09 août au Marché des Halles
sur le stand Artisans du Monde, de 10 à 13h

 

Alternatiba Le Havre, le festi-village des alternatives qui monte, qui se monte et qui se montre !!

 

1436129151
Alternatiba le havre, 26 et 27 Septembre 2015, rdv place Perret et abords

Revue de presse climat & Cop 21 du 11 juin 2015

Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine, dans la revue de presse climat & Cop 21, calme plat mais précipitations en vue sur les intersessions de négociations comme sur l’issue du G7, avec notamment :

Les conclusions des intersessions de négociations qui ne s’avèrent pas très Bonn…

Climat : après un sur-place à Bonn, rendez-vous crucial fin octobre pour l’accord de Paris – Les Echos – 11 juin ; où le statut quo demeure après Bonn, où l’on regrette de n’avoir pu qu’à peine alléger le texte de base des négociations… tout en promettant de rendre un avant projet fin octobre.
Climat : à Bonn, «wording» et «speed-dating» – Libération – 10 juin ; où l’on raconte et détaille le déroulement des intersessions comme si l’on y était, entre bruits de couloir, sessions plénières, coalitions, sens et interprétations de mots et de ponctuation, et vocabulaire technique.
A Bonn, les négociations climatiques s’engluent – Le Monde – 10 juin ;  où à quelques jours de la fin des intersessions on s’intéresse au processus de Bonn, aux coprésidents des débats, aux négociations de virgule, et aux batailles sémantiques qui n’ont encore pas réglé les grandes questions de fond.

Mais au fait, un accord réussi, c’est à quelles conditions ?
Laurent Fabius : « Le financement est un point clé pour un accord sur le climat » – Le Monde – 6 juin ; où le ministre donne un entretien à 7 grands quotidiens représentants des pays du G7, fait un état des lieux des négociations, espère que le G7 s’engage à trouver des financements, et souhaite qu’il s’engage à “une réduction de 40 à 70 % des émissions de gaz à effet de serre entre 2010 et 2050”.
Réchauffement : le seuil limite des 2 °C est trop élevé – Le Monde – 5 juin ; où un nouveau rapport technique de la CCNUCC réalisé en lien avec les experts du Giec remet en cause la pertinence de l’objectif de +2°C et précise que les Etats « auraient intérêt à redéfinir l’objectif à long terme [des 2 °C] comme une “ligne de défense” ou une “zone-tampon”, plutôt que comme une “garantie de sécurité” jusqu’à laquelle tout serait sûr ».
Une humanité qui avance à Paris vers une nouvelle voie de développement Le Monde – 3 juin ; où Pierre Radanne discerne 4 grands critères de réussite de la Cop : rester sous le seuil de +2°C ; faire se mettre en marche tous les secteurs de la société ; reprendre “les avancées du Protocole de Kyoto et en renforcer les capacités d’action” ; et le passage effectif à l’action (dont les financements).

Les résultats du G7, plus déclaratoires qu’autre chose
L’inertie du G7 prépare de nouveaux crimes climatiques ! Décryptage – Blogs Médiapart – 9 juin ; où Maxime Combes tire à boulets rouge sur la déclaration de cloture du G7 sur le climat, qui si elle parle de décarbonation de l’économie et de “nécessité de réduire les émissions globales de 40 à 70 % d’ici à 2050”, reste justement dans le déclaratoire sans mesures précises ni engagement ou échéancier prévus… comme à d’autres G7 ou 8.
Climat : le G7 se prononce pour une “décarbonisation” de l’économie – Le Point – 8 juin ; où l’on revient sur la déclaration du G7, ses engagements, et les réactions mitigées qu’elle a provoquées entre satisfaction de François Hollande et scepticisme de plusieurs ONG.

Des contributions d’États qui continuent d’arriver au compte-goutte…
Climat : l’Ethiopie prête à stabiliser ses émissions entre 2010 et 2030 – Actu-Environnement – 11 juin ; où l’on découvre la 39e contribution, ambitieuse, qui vient de l’Ethiopie et veut “réduire de 64% ses émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030” et vise une économie zéro carbone.
COP 21 : les engagements du Japon ne sont pas à la hauteur de l’urgence climatiqueNovethic – 7 juin ; où le Japon, cinquième pays emetteur au monde, rend une contribution décevante à l’occasion du G7… qui s’engage à “diminuer de 26 % ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030”, et qui n’entend par ailleurs pas sortir du charbon pour son mix energétique.

Après la journée mondiale des océans, retour sur leur rôle pour le climat
La COP 21 appelée à se pencher sur la protection des océans – Euractiv – 9 juin ; où l’on revient sur la journée mondiale des océans de la semaine dernière, qui a poussé à l’écriture d’une déclaration commune “qui regroupe 18 propositions visant à remettre l’océan au cœur des négociations de la Cop 21”.
« L’océan absorbe 30 % des émissions de CO2 dues aux activités humaines » – le Monde – 8 juin ; où dans une longue interview la coordinatrice du comité scientifique de la Plateforme océan et climatrappelle le rôle majeur des océans comme puits de carbone, qu’il faut préserver, et sur les quelques avancées récentes à l’ONu en la matière.

Le désinvestissement des énergies fossiles, et les moyens d’y parvenir
Anticiper le risque climatique, un pari gagnant pour les investisseurs – Novethic – 8 juin ; où le cabinet de conseil financier Mercer publie un rapport intitulé “Investir par les temps qui changent” qui estime que les investisseurs risquent très gros à ne pas prendre en compte le climat et doivent le faire s’ils veulent conserver le même niveau de rendement en 2050….
Les investisseurs européens abandonnent pas à pas le charbon – Euractiv – 5 juin ; où l’on fait le point sur la tendance au désinvestissement des énergies fossiles en Europe, après les avancées des derniers mois et suite au tout dernier retrait d’Engie (ex-GDF) d’un projet de centrale à charbon en Afrique du sud… en rappelant que c’est en laissant une bonne partie des énergies fossiles enfouies que l’on peut limiter la hausse de la température à +2°C.
Climat : l’OCDE plaide pour plus de cohérence dans les politiques publiques – Novethic – 4 juin ; où l’OCDE avec l’Agence internationale de l’énergie, l’Agence de l’énergie nucléaire et le Forum international des transports publient les premières conclusions de leur futur rapport, qui estiment que les États doivent certes donner un prix au carbone, mais aussi arrêter tout dispositif de soutien en parallèle aux énergies fossiles.
D’anciennes mines de charbon deviennent des sources d’énergie renouvelable Reporterre – 11 juin; où l’on s’attarde sur l’exemple de l’ancienne ville minière d’Heerlen, aux Pays Bas, qui se sert de la chaleur des anciennes galeries et du sous sol pour puiser de la chaleur et de l’énergie via une centrale géothermique…

Et des initiatives citoyennes qui prennent toujours plus d’ampleur !
Débat citoyen planétaire : près de 80% des participants “très concernés” par le changement climatique – Localtis – 9 juin ; où l’on revient sur le débat planétaire sur le climat du 6 juin qui a rassemblé “quelque 10.000 personnes de 75 pays”, avec une trentaine de questions aux résultats mitigés et mis en carte du monde.
COP21 : les enfants aussi prennent la parole pour la Conférence sur le climat – France-info – 10 juin; où la chaine de radio lance une grande opération visant, à partir de septembre, à faire travailler plus de 1000 collégiens dans leurs classes sur le climat, à leur donner la parole et à élaborer un “livre blanc de la jeunesse” sur le climat.
Tour Alternatiba : le redémarrage d’une mobilisation climatique – Les Inrocks – 6 juin ; où l’on s’intéresse au départ du tour alternatiba du 5 juin, pour plus de 5000 km et qui arrivera le 26 septembre à Paris, et à la dynamique Alternatiba de façon générale.
Conférence climat : les initiatives se multiplient pour mobiliser les citoyens Novethic – 5 juin ; où l’on tente un état des lieux des mobilisations citoyennes sur le climat à 6 mois de la Cop, entre débat planétaire, simulations de négociations, ateliers prospectifs et Alternatiba.

Et en bonus :

– Le tour des émissions et des experts sur le climat qui continue, alors que Hervé Kempf parlaitclimat sur France culture et France 24, et que Nicolas Hulot se montrait volontariste sur France infocette semaine. Pour autant… un micro-trottoir du Parisien montre qu’il y a encore du chemin avant que la Cop 21 et ses enjeux soient bien compris.
– Technologie et Cop : RFI revient dans une émission sur “comment les médias et les technophiles préparent la conférence de Paris sur le climat“, ces mêmes technophiles dont on retrouve quelques idées innovantes ici.
– Les jeunes et le climat… quand certains s’interrogent dans une nouvelle série, Reporterre pose la question : pourquoi participer à une simulation de la COP21 quand on est étudiant ?
– Gros effets spéciaux climatiques cette semaine : tandis que le gouvernement utilise des dinosaurespour communiquer sur le climat, il paraitrait également qu’en fait toute l’intrigue de Game of Thronestourne secrètement autour du dérèglement climatique
Bonne lecture et bonne semaine !

Alternatiba LH répond à l’appel des 1000 initiatives pour le climat

Dans la presse locale Paris-Normandie:

http://www.paris-normandie.fr/detail_communes/articles/3302254/region/le-havre-future-cite-engloutie

Le Havre, future cité engloutie ?

Publié le 31/05/15 á 22H45

Avenir. Salamandre et Alternatiba présentent leur maquette du Havre submergé.

image_content_general_18897227_20150531225103[1]

L’action s’est déroulée sous un ciel bleu et dans une ambiance sympathique

En réponse à un appel à la mobilisation internationale lancé par Coalition21Climat, le 30 mai dernier, sous un ciel clément, les collectifs Salamandre et Alternatiba ont investi l’esplanade de la plage du Havre. La salamandre, animal légendaire capable de vivre dans le feu, symbole héraldique de la ville du Havre est aussi, dans la réalité, un amphibien en voie d’extinction, symbole choisi par le collectif écosolidaire Salamandre qui regroupe plusieurs associations, partis politiques et syndicats. Le mouvement Alternatiba, initié à Bayonne en 2013, a inspiré les citoyens de nombreuses villes européennes et rayonne aujourd’hui internationalement. Son objectif au Havre comme ailleurs est de mobiliser les gens autour de la confection d’un « village des alternatives au changement climatique et à la crise écologique et sociale ». Au Havre, ce village devrait voir le jour le temps d’un week-end en automne. Ce samedi, les deux collectifs avaient installé sur l’esplanade une maquette du Havre englouti. D’une bâche bleue qui figurait la mer on voyait émerger quelques-uns des immeubles et bâtiments emblématiques du Havre que dominaient, pataugeant, l’église Saint-Joseph et l’hôtel de ville, éléments les plus détaillés de la maquette. « Nous voulons informer et sensibiliser les gens au problème du réchauffement climatique. Il ne s’agit pas de se contenter d’attendre le COP21 qui aura lieu en novembre prochain : c’est dès maintenant qu’il faut agir. »

De nombreux écriteaux complétaient le dispositif, questionnant les passants en soulevant des problèmes et en suggérant des solutions.

Pratique:

Salamandre : salamandrecollectif@laposte.net

Alternatiba : lehavre@alternatiba.eu https://alternatiba.eu/lehavre www.facebook.com/ AlternatibaLeHavre

sur France 3 – Baie de Seine

C’est dans l’édition du 30 mai, à 3min34. C’est très court. On ne voit que Sylvie G.

19/20 Haute-Normandie du 30 mai 2015

Reportage photo interne

Ce diaporama nécessite JavaScript.