Les conférences, tables rondes et cafés-discussion

Les conférences, tables rondes et cafés-discussion

Entrée libre

Quelle place pour les personnes en situation de précarité et de pauvreté dans l’écologie

Micro-trottoir / Tout le week-end • Esplanade
Par ATD Quart-Monde et les Invités au Festin.
Les passants seront invités à déguster gratuitement du cake “bio” et à consacrer une minute à la “pauvreté” en répondant à une question simple sur la place des pauvres, des exclus et des précaires dans le combat écologique. Les réponses seront retranscrites par une classe d’un lycée professionnel et envoyées à ATD France pour enrichir le fonds documentaire dédié à la place de la pauvreté dans la société française.

Vers la VI° République

Atelier Constituant / Samedi 17 de 14h30 à 16h30 • Marulaz
Par des signataires du M6R.
Face à l’urgence climatique, alors que le pays s’enfonce jour après jour dans la catastrophe économique, sociale et écologique, qu’y a-t-il de plus urgent que de parler du pouvoir ? Pour changer le système, changeons les institutions ! A travers la collecte de paroles citoyen.n.e.s, des signataires du M6R vous proposent de réfléchir avec eux à ce que pourrait être une 6ème République.

La filière Comté : un exemple à suivre ? Quelles possibilités d’amélioration ?

Café-discussion / Samedi 17 à 15h15 • Restaurant Les 4 saisons
Animé par Claude Vermot-Desroches, président du CIGC Comté et Marc Goux, porte parole du Collectif SOS Loue & Rivières.
L’agriculture française et en particulier l’élevage bovin contribuent à l’effet de serre. Faut-il pour autant arrêter d’élever des vaches laitières et de consommer de bons fromages ? Peu envisageable pour un Franc Comtois. Grâce à son mode de production et sa régulation, la filière Comté limite ces effets négatifs sur le climat tout en maintenant paysages et activités en milieu rural : comment cette filière fonctionne ? Quelles en sont les limites et les potentialités ? Du paysan au consommateur, saurons-nous faire les bons choix pour pérenniser notre AOP ?

Initiatives citoyennes et développement des énergies renouvelables

Table Ronde / Samedi 17 à 15h30 • Centre Diocésain
Animé par Gérard Magnin, avec les témoignages de EMNE, ERCISOL, APEVES, la Ferme du They et du Vent du Grimmont.
Témoignages et récits d’expériences. La transition énergétique ne se fera pas principalement avec les acteurs énergétiques centralisés traditionnels. L’implication des collectivités locales, des PME, des agriculteurs, des citoyens, et à une large échelle est indispensable. La loi relative à la transition énergétique ouvre des portes en ce sens. Mais rien ne se fera sans des initiatives locales, publiques, privées, coopératives et associatives. Elles sont déjà là ! Venez les découvrir et en discuter.

Réalités du changement climatique en Franche-Comté

Conférence / Samedi 17 à 16h • Fac de Lettres
Avec Bruno Vermot-Desroches, directeur du centre météo de Besançon et organisée par la Société d’Émulation du Doubs.

Le climat change… Que faire ?

Conférence et discussion / Samedi 17 à 17h30 • Assemblée Populaire place Marulaz
Avec Daniel Joly, climatologue, proposé par France Nature Environnement Franche-Comté et le CCFD-Terre solidaire.
Alors que les prévisions des scientifiques sont alarmantes, les conséquences dues au changement climatique se manifestent déjà chez nous. Encore davantage au Sud, où des femmes et des hommes des Philippines, du Brésil, etc., confrontés au quotidien aux effets de ce changement, doivent s’adapter pour survivre. Alors que faire ?

Réfugiés, migrants : Quelles solutions ?

Débat / Dimanche 18 à 10h • Assemblée Populaire place Marulaz
Proposé par CDDLE/RESF/CCFD-Terre Solidaire.
Il n’y a pas que les guerres, les dérèglements climatiques aussi produisent des effets sur les migrations humaines : parmi celles et ceux qu’on nomme ”réfugié-es” pour certain-es et ”migrant-es économiques” pour d’autres, nombreuses sont les personnes qui ont dû fuir leur pays à cause de la désertification des terres cultivables, de la pollution des eaux et des villes, l’intensification de l’agriculture.
Si des alternatives au productivisme, à la monoculture d’exportation, à la déforestation, ne sont pas rapidement encouragées pour développer des agricultures paysannes, demain, sur tous les continents, ce sont des millions de déplacé-e-s (migrant-es) climatiques qui devront prendre le chemin de l’exil…

Médias alternatifs

Débat / Dimanche 18 à 12h • Assemblée Populaire place Marulaz
Avec les journalistes de L’Utopik, de Factuel Info et de Radio Campus.
Des médias qui ne sont pas possédés par LVMH, Dassault ou Lagardère. Des médias qui tissent des solidarités, qui traitent réellement les sujets de l’environnement et du changement climatique, non comme sujets secondaires à la marge. Pour ces médias alternatifs, quelles sont les sources de financement ?, quel est le rapport entretenu avec les lecteurs/auditeurs ? Ces questions et beaucoup d’autres seront abordées.

Le Grand Marché Transatlantique

Débat / Dimanche 18 à 14h • Assemblée Populaire place Marulaz
Avec des membres du collectif StopTAFTA.
Informations et débat sur ce traité de libre-échange actuellement en cours de négociation entre les Etats-Unis et l’Union européenne. S’il devait voir le jour, il aurait un impact climatique catastrophique : triomphe de l’agriculture intensive et polluante, OGM, fin des efforts de relocalisation de l’économie, boulevard pour les entreprises extractives et le gaz de schiste, …

La faim, l’autre visage du changement climatique

Conférence et discussion / Dimanche 18 à 14h • Centre Diocésain
Avec Maureen Jorand du CCFD-Terre Solidaire.
Alors que 805 millions de personnes ont souffert de la faim en 2014, les changements climatiques constituent un obstacle majeur à la sécurité alimentaire et mettent à mal tous les efforts actuels de lutte contre la faim.
Dans sa conférence, Maureen Jorand abordera ce sujet et parlera des modèles agricoles qui assurent la sécurité alimentaire au Sud et préservent le climat de la planète : à nous de choisir les « vraies » solutions et refuser les « fausses » solutions. Avec elle, nous nous interrogerons sur des pratiques d’achats alimentaires, de transports, etc., qui respectent la justice climatique et le droit de chacun-e à se nourrir.

Le monde 50 ans après la fin des énergies fossiles

Conférence gesticulée / Dimanche 18 à 14h30 • Esplanade
Par Désiré Prunier
Post-histoire de la transition énergétique. Retour vers le futur… Comment aurons-nous réussi à surmonter les crises de notre époque, les “années folles du pétrole”? Comment aurons-nous mené cette grande transition, malgré les aveuglements, les oppositions, les indifférences, les résignations d’alors? Désiré Prunier vient témoigner de son expérience…

Témoignages de militants de la Confédération Paysanne

Déambulation et conférence / Dimanche 18 à 15h • De Granvelle à Marulaz
Avec la Confédération Paysanne et la Compagnie Le Cri du Moustique.
La Confédération paysanne de Franche-Comté déambulera à partir de la promenade Granvelle avec la compagnie le Cri du Moustique qui interpellera les passants sur l’agriculture paysanne et le climat : drôles, volontairement provocateurs, les deux comédiens ne passeront pas inaperçus ! Arrivés sur la place Marulaz (15h30), ils animeront les témoignages de 4 paysans militants de la Conf’ : chacun expliquera pourquoi il a choisi de vivre une agriculture paysanne, ce que cela signifie au quotidien dans sa ferme et en quoi ce modèle agricole a peu de répercussion sur le climat.

Recycler, réduire ou les 2 ? 

Café-discussion / Dimanche 18 à 15h30 • Café Marulaz
Animé par EMNE.
Les limites de la redevance incitative.

Les matériaux écologiques

Conférence / Dimanche 18 à 16h30 • Centre Diocésain
Avec Samuel Courgey et Bruno Jarno.
Samuel Courgey, pionnier de la construction écologique en France est devenu avec les années un des référents de nombreux sujets liés au double sujet Bâtiment/Environnement. Il est l’auteur, avec Jean-Pierre Oliva, des ouvrages de référence : “La conception bioclimatique” et “L’isolation thermique écologique”. Il travaille actuellement avec Bruno Jarno sur la construction en terre crue.
Après un rappel historique de la construction écologique, ils présenteront ce que l’on peut appeler “éco-matériau”, et une ébauche des perspectives que cette dynamique ouvre.

Lien Permanent pour cet article : http://alternatiba.eu/besancon/les-conferences-tables-rondes-et-cafes-discussion/