L’action non-violente

La stratégie d’ANV-COP 21 repose sur la désobéissance civile non-violente, qui permet une grande diversité de formes d’action : des actions symboliques, artistiques ou humoristiques, ou des actions plus directes d’interposition, d’occupation ou de blocage.

Le choix de l’action non-violente repose sur notre conviction que les moyens de la lutte déterminent son résultat. Un mouvement non-violent porte en lui-même un autre type de société, basée sur la participation de toutes et de tous et sur la diversité, une société basée sur une culture de respect et de tolérance, une société basée sur la coopération et le dialogue plutôt que sur la compétition et la domination. Dans une stratégie d’action non-violente, ces valeurs sont incarnées dans les moyens mêmes de la lutte, qui est en elle-même un processus constructif d’une société alternative.

Dans cette perspective, nos actions sont menées par des citoyen.ne.s qui s’engagent à respecter un consensus de non-violence clairement défini avant chaque action. D’une manière générale, il implique d’adopter une attitude respectueuse envers toute personne, y compris vis-à-vis des personnes qui utiliseraient la violence contre nous. Nous sommes attaché.e.s à une définition élargie de la non-violence, qui proscrit tout geste susceptible de porter atteinte à l’intégrité physique des personnes (violence physique, jet de projectiles), mais aussi toute forme de violence psychologique (propos ou gestes insultants ou discriminatoires, attitudes menaçantes) ou de dégradation de biens. Nous veillons lors des actions à faire passer un message clair et à garder une attitude d’ouverture et de dialogue.

Certaines actions exposent toutefois les activistes à des risques juridiques, et chaque participant.e engage sa propre responsabilité. Toutes les personnes qui participent à une action sont informées au préalable des risques juridiques qu’elles encourent personnellement, et peuvent choisir à tout moment de poursuivre ou non l’action engagée. Le groupe est prêt à organiser les actions de soutien nécessaires en cas de poursuites en justice, et fait le lien avec les actions de solidarité qui pourront être organisées au niveau du réseau national ANV-COP21.