CP : Les habitants de la Métropole d’Orléans accueillent le Tour Alternatiba : la soirée festive autour du climat a mobilisé 300 personnes ce mardi

Photo réalisée par Anthony Kwan Chung

[Orléans le 12 juin 2018] Le Tour Alternatiba, vaste mobilisation citoyenne pour le climat, a fait étape à Orléans ce mardi. Malgré un ciel incertain, un public intéressé  s’est rendu au Jardin de l’Évêché pour échanger sur les alternatives permettant de lutter contre le dérèglement climatique. La soirée a été préparée depuis des mois par le collectif Alternatiba Loiret avec le soutien de la Mairie d’Orléans et de nombreux partenaires associatifs.

Après son coup d’envoi réussi à Paris samedi dernier, le Tour Alternatiba a été accueilli dans la Métropole d’Orléans ce mardi 12 juin. Une partie des personnes mobilisées a, dès Saint-Jean-de-Braye, rejoint un cortège de bienvenue du Tour Alternatiba : ce premier rassemblement était à la fois l’occasion d’échanger sur la Coopérette, le supermarché coopératif à venir, le pôle ESS qui ouvrira à la rentrée, et d’accueillir les cyclistes du Tour Alternatiba sur leurs vélos multiplaces, devenus le symbole de la transition écologique et sociale. Guidé par les bénévoles exercés du collectif Vélorution Orléans, la déambulation conviviale à vélo a fait son entrée en ville en musique grâce à un « Vélo-Disco »  pour une arrivée collective au Jardin de l’Evêché.

« Cette soirée festive est placée sous le signe de l’urgence climatique – mais les alternatives sont là, tout près de chez nous », dit Anne-Claire, membre du collectif, en accueillant le public pour cette soirée Alternatiba. Lors d’un “Dialogue des Alternatives”, le public a alors pu échanger avec les représentants de nombreuses associations du territoire, sur des thèmes variés de la transition : les alternatives pour “se déplacer”  avec les experts-cyclistes de 1-Terre-Actions et Vélorution Orléans ; pour “vivre ensemble” avec Attac 45 (justice fiscale), Colibris (société écologique et humaine) et la Cimade (solidarité avec les migrants); pour “se loger” avec APPROCHE-Paille (construction en paille), Virage Énergie Centre Val de Loire et Enercoop (acteurs de la transition énergétique); et “consommer responsable” avec les Mouvements Zéro (mode de vie zéro-déchet). Partant du constat que chacun est déjà porteur ou passionné d’une alternative, les personnes venues au Jardin de l’Evêché ont pu identifier leur propre alternative avec des rubans adhésifs, c’est le cas d’Élodie adepte du véganisme, Cécile du zéro déchet, des actions solidaires et du vélo ou encore Lucie du minimalisme. Emmanuelle, 30 ans, est ravie de pouvoir participer enfin à un événement d’Alternatiba car selon elle “se réunir pour chercher des alternatives et des solutions ensemble, c’est l’avenir”.

50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local.”, affirme Geneviève, militante de la première heure à Alternatiba Loiret et intervenante sur l’émission live Radio Campus “A bâtons rompus”. Son stand au Jardin de l’Évêché a permis de s’informer sur le “Plan Climat Air Energie Territoire”, stratégie de transition concrète et chiffrée qui doit être élaborée par les élus locaux jusqu’à la fin de cette année. “C’est une opportunité inédite pour demander à nos élus de développer ces alternatives à l’échelle du territoire.” dit elle.

Sensibiliser et ainsi mobiliser le plus grand nombre de personnes de divers horizons autour des risques du dérèglement climatique et les alternatives existantes reste le mot d’ordre du mouvement Alternatiba. L’objectif : mettre ainsi les décideurs face à leur responsabilité d’agir dans cette urgence climatique qui menace nos conditions de vie et impacte dès aujourd’hui des millions de personnes. Ensemble, nous sommes une force immense” indique l’une des bannières affichées sur le terrain.

Ce mercredi, une formation à l’action non-violente sera dispensée en fin d’après-midi auprès d’une vingtaine de volontaires inscrits, action qui permet de s’opposer de façon créative aux projets nocifs au climat. La manifestation à Orléans se terminera ce mercredi 13 juin avec une projection du film « Irrintzina – le cri de la génération climat » à 20h30 au 108 rue de Bourgogne. La participation est libre.

Les cyclistes du Tour Alternatiba vont se remettre en selle ce jeudi 14 pour rejoindre Gien où ils sont attendu pour un village des alternatives dès 17h (Esplanade du Berry), suivi par une parade à vélo, repas partagé et finalement la conférence sur le climat, animée par les cyclistes (Centre Anne de Beaujeu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *